La plus jeune athlète à avoir disputé un tournoi de la PGA - Michelle Wie épate la galerie

Honolulu — Le prix de consolation pour Michelle Wie fut de jeter un coup d'oeil à l'ordinateur afin de consulter la longue liste de golfeurs professionnels qui auront fait moins bien qu'elle à l'Omnium de golf Sony.

La jeune adolescente âgée de 14 ans pensait vraiment se qualifier pour les deux dernières rondes du tournoi de la PGA. Elle s'est battue jusqu'au bout, vendredi, calant deux birdies à ses trois derniers trous pour ramener une carte de 68 et ratant ainsi sa qualification par un seul coup.

Malgré une performance que tous ont salué, la jeune fille était inconsolable quand elle a appris qu'elle ne serait pas de la partie en fin de semaine. «Je ne peux y croire. Un coup de mieux et je l'avais», a dit Wie, exaspérée que son total de 140 - la normale du parcours - ne lui suffise pas. «Ça me tue!»

Plus jeune athlète - tous sexes confondus - à avoir disputé un tournoi de la PGA, Wie a signé la meilleure carte d'une femme dans une compétition contre les hommes. La Coréenne Se Ri Pak avait joué un 69, trois coups sous la normale, l'année dernière, lors de la troisième rounde du Tournoi SBS Super sur le circuit coréen de la PGA, où elle avait terminé à égalité au 10e rang.

Wie ne pouvait en faire davantage. Elle a réussi la normale sur presque la moitié de ses trous et elle a obtenu deux ses birdies sur une distance d'au moins 50 pieds.

Cette performance en a médusé plus d'un. Elle a fait aussi bien que les champions des Omniums des Etats-Unis et de Grande-Bretagne, Jim Furyk et Ben Curtis. Elle a battu par un coup des vétérans comme John Cook et Scott Hoch et elle a devancé Steve Flesch de deux coups et Adam Scott de trois.

Wie a terminé à égalité au 79e rang et elle a devancé 49 autres golfeurs qui jouent régulièrement au sein du circuit de la PGA.

«C'est assez incroyable, a déclaré l'ex-vainqueur de l'omnium Sony, Jerry Kelly. Elle ouvre la porte.»

«Elle n'a que 14 ans et elle a battu beaucoup de gars», a noté Craig Bowden, 35 ans, qui compte une année au sein du circuit professionnel de plus (15) que Wie ne compte de printemps. «Elle a tout un avenir devant elle.»

A certains moments, l'avenir semblait être le moment présent.

«La LPGA doit être impatiente, a dit Tom Lehman, samedi. Elle a une aura de vedette incroyable. Elle tient sa tête bien haute.»

«J'ai trimé dur et je me suis battue, a dit Wie. J'ai réussi deux birdies lors de mes trois derniers trous. Je crois que j'ai très bien fait et qu'un jour je pourrai jouer ici.»

Un tel commentaire provenant d'une si jeune fille aurait semblé ridicule ou prétentieux il y a deux jours. Mais au terme de deux rondes jouées pour la normale par la golfeuse de 14 ans à l'Omnium Sony, personne ne va oser parier contre elle.