Coupe du monde de ski alpin - Coup d'éclat canadien

Thomas Grandi a signé le meilleur chrono sur le deuxième tracé et a gagné vingt places pour terminer cinquième, son meilleur résultat cette saison.
Photo: Agence Reuters Thomas Grandi a signé le meilleur chrono sur le deuxième tracé et a gagné vingt places pour terminer cinquième, son meilleur résultat cette saison.

Wengen, Suisse — Si l'Autrichien Benjamin Raich s'est emparé de la première place du classement général de la Coupe du monde de ski alpin, hier, après sa victoire dans le slalom de Wengen, ce sont les Canadiens qui ont réussi les coups d'éclat du jour.

Vingt-cinquième après la première manche, Thomas Grandi a signé le meilleur chrono sur le deuxième tracé et a gagné vingt places pour terminer cinquième, en 1 m 41 s 61, son meilleur résultat cette saison. Il est le seul à être passé sous les 48 secondes (47,72) dans la deuxième manche, qu'il a remportée avec 67 centièmes d'avance.

Furieux de sa piètre performance lors de la première manche, Grandi, originaire de Canmore, en Alberta, a canalisé sa rage lors de sa deuxième descente.

«Ca marche quand je suis enragé, a dit Grandi. Mais c'est très difficile de retrouver un tel état d'esprit. Je ne serais pas un gars très plaisant.»

Julien Cousineau de Lachute a lui aussi obtenu son meilleur résultat de la saison en prenant le 10e rang. Classé 28e à l'issue de la manche initiale, l'athlète qui a fêté ses 23 ans samedi a réalisé un deuxième parcours du tonnerre en enregistrant le deuxième chrono (48,39) derrière Grandi.

«Je n'ai pas attaqué comme j'aurais dû en première manche et j'ai été chanceux de passer [en deuxième]. J'aurais pu laisser aller mes skis un peu plus», a analysé Cousineau qui était toutefois très heureux de son classement final. «En deuxième manche, j'ai vraiment bien skié. J'en avais encore en réserve.»

Dixième l'hiver dernier au même endroit, il semble bien que la piste de Wengen sourit à l'athlète originaire de Lachute.

«La piste est à pic, il y a beaucoup de changements de terrain et c'est souvent glacé. Cette course est reconnue comme un des slaloms les plus durs du circuit.»

Raich premier

Raich a signé sa troisième victoire en slalom à Wengen, une étape classique du circuit de la Coupe du monde. «Je suis très heureux, a déclaré l'Autrichien. Cette victoire a été très difficile. Pas seulement à cause des conditions climatiques vraiment difficiles, mais parce que cette piste, à Wengen, est très dure. Désormais je suis en tête du classement général, et j'aimerais y rester, mais la saison est encore longue.»

Raich a vaincu le brouillard et les chutes de neige qui se sont abattues sur la Maennlichen-Jungfrau et s'est imposé dans le temps combiné de 1m 40 s 50 devant son compatriote Rainer Schoenfelder, deuxième en 1 m 40 s 97. Le champion du monde de slalom, le Croate Ivica Kostelic, est monté sur la dernière marche du podium, en 1 m 41 s 54.