Ligue nationale de football - Les Eagles devront mieux protéger Donovan McNabb

Philadelphie - À huit reprises, Donovan McNabb a été plaqué derrière sa ligne de mêlée contre les Packers de Green Bay. Si un tel scénario devait se répéter demain, on ne donne pas cher des Eagles de Philadelphie en finale de l'Association nationale.

Une semaine après être parvenu à s'en sortir malgré leur incapacité à protéger McNabb, les Eagles feront face à l'une des meilleures lignes défensives face aux Panthers de la Caroline. Si le plaqueur étoile Kris Jenkins et les redoutables ailiers Mike Ricker, Julius Peppers et Al Wallace ont leur mot à dire dimanche, les Eagles pourraient de nouveau regarder le match du Super Bowl à la télévision.

«Il m'importe peu d'être plaqué huit fois derrière ma ligne à chaque semaine si nous devons gagner le match», a précisé McNabb avec une sourire ironique.

Bien que ni l'une ni l'autre équipe n'a misé sur une défensive dominante cette saison ou n'a excellé pour rejoindre le quart-arrière, la ligne défensive des Panthers s'est classée deuxième pour les plaqués du quart derrière les Dolphins de Miami. Des 40 sacs du quart de la part des Panthers, la ligne défensive en a réussi 32,5, dont 12 en 14 matches pour Rucker.

Dans la victoire de 29-10 contre les Cowboys de Dallas en première ronde des séries, les Panthers ont plaqué au sol Quincy Carter à trois reprises et l'ont pourchassé à 19 autres occasions. Le week-end dernier, dans la victoire de 29-23 en deuxième période de prolongation, on a eu droit à deux plaqués du quart et les Panthers ont suffisamment pressé Marc Bulger pour qu'il soit victime de trois interceptions.

«Il y a tellement de choses qui ont été dit au sujet de leur ligne défensive, a révélé l'entraîneur des Eagles, Andy Reid. Et avec raison. Leurs joueurs sont aussi bons que n'importe quels autres dans la NFL.»

Et ils devront l'être pour mener les Panthers (13-5) à leur premier match du Super Bowl.

De la façon dont McNabb a permis aux Eagles (13-4) de revenir de l'arrière contre les Packers, en gagnant 107 verges au sol et en complétant deux passes de touché, les Panthers devront l'empêcher de dominer le match.

La meilleure façon d'y parvenir, c'est de faire continuellement pression lors des jeux de passe et que les plaqueurs Brentson Buckner et Jenkins jouent leur position quand McNabb opte pour la course.

«Il est vraiment bon pour contrer le blitz, a constaté le secondeur Dan Morgan. Si vous ne restez pas dans les couloirs de course, il sort de la pochette de protection et court. Je pense qu'il a gagné 30 ou 35 verges sur un jeu la semaine dernière.

«Nous avons une ligne défensive en forme avec 'Ruck' et Peppers aux extrémités et Jenkins et Buckner. Ils sont tous capables de courir et de le tenir en respect.»

Ce qu'ils devront faire, car la créativité de McNabb est la meilleure arme offensive des Eagles. «Les Packers l'ont plaqué huit fois mais il les a vaincus avec ses jambes, a noté Peppers. Nous devons prendre l'initiative au lieu de le laisser faire ce qu'il veut.»