Des cérémonies à bon compte, selon les organisateurs

Rio de Janeiro — Les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques 2016 à Rio de Janeiro coûteront moins que ceux de Londres en 2012, ont assuré mardi les organisateurs, qui mettront en avant la créativité, le rythme et l’émotion, chers au pays du carnaval.

Dans un pays qui traverse une importante crise économique, entre croissance nulle, forte inflation et monnaie en chute libre, le directeur des cérémonies du comité local d’organisation a affirmé que la conjoncture ne pèserait pas sur les festivités, dont l’objectif a toujours été, selon lui, d’éviter le pompeux.

« Si nous essayons de vendre des Jeux à un coût raisonnable, nous ne pouvons pas nous en sortir avec une cérémonie au coût exorbitant », a déclaré Leonardo Caetano. « Nous ne serons pas luxueux, mais nous serons originaux. Nous allons dépenser moins, mais nous compenserons avec de la créativité, du rythme et de l’émotion », a-t-il insisté.

Moins que Londres, plus que Pékin

Le coût total des Jeux de Rio approche des 12 milliards, soit un peu moins que Londres-2012 et beaucoup moins que Pékin-2008.

Le cinéaste Fernando Meirelles, réalisateur de La cité de Dieu en 2002 et membre de l’équipe organisatrice de la cérémonie d’ouverture, a affirmé travailler avec un budget approximativement entre 10 et 20 fois inférieur à ceux de Londres et Pékin.

Pour les cérémonies d’ouverture et de clôture des jeux Olympiques et paralympiques, le comité local d’organisation est en train de recruter 12 000 volontaires, dont des chanteurs, danseurs et patineurs.