Un drone s’écrase dans les gradins du stade Louis-Armstrong

New York — Un enseignant de New York a été appréhendé vendredi matin pour avoir présumément provoqué l’écrasement d’un drone dans une section vide des gradins aux Internationaux de tennis des États-Unis à Flsuhing Meadows.

Daniel Verley, âgé de 26 ans, fait face à des accusations pour avoir délibérément créé un danger et avoir utilisé un drone dans un parc public de New York hors de la zone prescrite.

Un porte-parole de la police de New York a déclaré que Verley était professeur à l’Académie des technologies innovantes de Brooklyn.

On ignore pour l’instant si Verley dispose des services d’un avocat qui pourrait se prononcer sur les accusations déposées.

Le drone a bourdonné sur le court du stade Louis-Armstrong jeudi soir avant de s’écraser sur les sièges. Un porte-parole de l’Association de tennis des États-Unis, Chris Widmaier, a indiqué que personne n’a été blessé.

L’appareil noir a survolé en diagonale le stade pendant l’avant-dernier match de deuxième ronde au cours duquel l’Italienne Flavia Pennetta, 26e tête de série, a triomphé 6-1, 6-4 de la Roumaine Monica Niculescu.

Pennetta a confié qu’elle avait entendu le drone voler et ne savait pas de quoi il s’agissait. Sa réaction initiale a été de penser que cela aurait pu être une bombe. « Je dois dire que c’était un peu effrayant, a-t-elle mentionné. Avec tout ce qui se passe dans le monde… j’ai pensé “ OK, c’est fini ”. Voilà comment les choses se passent. »

Elle a ajouté que ni l’arbitre du match ni les dirigeants du tournoi ne lui avaient dit qu’il s’agissait en fait d’un drone.

À voir en vidéo