Eugenie Bouchard passe au 4e tour à New York

La Québécoise a mis deux heures et 47 minutes pour disposer de la Slovaque Dominika Cibulkova.
Photo: Charles Krupa La Presse canadienne La Québécoise a mis deux heures et 47 minutes pour disposer de la Slovaque Dominika Cibulkova.

New York — Eugenie Bouchard a poursuivi vendredi son intéressant parcours aux Internationaux de tennis des États-Unis, passant au quatrième tour de la compétition grâce à une victoire de 7-6(9), 4-6 et 6-3 chèrement acquise aux dépens de la Slovaque Dominika Cibulkova après 2 heures 47 minutes de dur labeur.

Après s’être fait briser son service d’entrée au troisième set, Bouchard s’est rapidement ressaisie pour remporter les quatre jeux suivants et se forger une confortable avance de 4-1 avant de faire 5-2 sur son jeu au service suivant. Elle a confirmé sa victoire sur sa deuxième balle de match, quand Cibulkova a été incapable de retourner son service du revers.

La Québécoise, 25e tête de série, a sauvé cinq balles de manche au premier set avant de l’emporter 11-9 dans un bris d’égalité qui a offert plusieurs beaux échanges. CIbulkova a toutefois forcé la tenue d’une manche ultime en inscrivant deux bris de service contre un au deuxième set.

«Je ne sens plus aucune partie de mon corps présentement, a dit celle qui occupe également le 25e rang mondial. Elle est une compétitrice très difficile à battre. Cette victoire est énorme au niveau de la confiance.»

C’est le service de Bouchard qui lui a permis de se détacher de la 50e raquette mondiale dans ce duel. La Montréalaise a réussi six as contre aucun pour son adversaire, qui a aussi commis cinq doubles fautes contre seulement trois pour Bouchard.

La Québécoise s’est également montré plus efficace en premier service, remportant 73 % des échanges sur ses premières balles contre 63 % pour Cibulkova. Les deux joueuses ont réussi quatre bris, mais Bouchard a frappé 39 coups gagnants pour 29 fautes directes, comparativement à 37 coups gagnants pour 45 erreurs non provoquées commises par Cibulkova.

Bouchard fera face en huitièmes de finale à l’Italienne Roberta Vinci, 43e au classement WTA et tombeuse vendredi de la Colombienne Mariana Duque-Marino 6-1, 5-7 et 6-2.

Venus Williams l’emporte

L’Américaine Venus Williams a quant à elle éliminé la Suissesse classée 12e, Belinda Bencic, au compte de 6-3 et 6-4 pour passer au quatrième tour du dernier tournoi majeur de la saison. Elle a ainsi montré la sortie à l’une des deux seules joueuses à avoir battu sa soeur cadette Serena cette année.

Williams, 23e tête de série, a gagné les cinq derniers jeux de la partie pour atteindre le quatrième tour du tournoi pour la première fois depuis 2010.

À 35 ans, Williams est la joueuse la plus âgée toujours en lice. Bencic, qui n’a que 18 ans, était pour sa part la plus jeune joueuse à avoir atteint le troisième tour.

Dans d’autres rencontres, la Russe Ekaterina Makarova, tête de série no 13 et demi-finaliste l’an dernier, a montré la sortie à l’Ukrainienne Elina Svitolina, classée 17e, 6-3, 7-5.

Le Grand Chelem toujours possible pour Serena

Serena Williams a connu une grosse frayeur vendredi soir, mais elle finalement eu le dessus sur sa compatriote Bethanie Mattek-Sands au compte de 3-6, 7-5 et 6-0. L’Américaine âgée de 33 ans sera opposée au prochain tour à une autre compatriote, Madison Keys.

Mais la reine du tennis féminin a entrevu la défaite dans le deuxième set face à Mattek-Sands, 101e mondiale et bénéficiaire d’une invitation au tournoi new-yorkais.

«C’est une joueuse de talent, elle revient de plusieurs blessures graves, j’ai beaucoup d’admiration pour elle», a-t-elle déclaré à propos de son adversaire qui a subi ces dernières années deux opérations à une hanche et une autre à un genou. «Je n’aime pas me faire peur, c’est surtout Bethanie qui a réussi un grand match. Il a fallu que je m’adapte à son jeu et je me suis dit qu’il fallait juste continuer à y croire.»

Williams ne s’est pas inclinée à Flushing Meadows depuis sa défaite en finale de l’édition 2011.

En cas de succès en finale le 12 septembre, elle sera la première joueuse à réaliser le Grand Chelem depuis 1988, la quatrième dans l’histoire.


À voir en vidéo