Les Blue Jays battent les Tigers à coups de circuit

Toronto — Edwin Encarnacion a frappé un quatrième circuit en deux matchs, mais cette fois, ce n’était qu’une petite contribution à l’attaque des Blue Jays de Toronto.

Les Jays ont continué de malmener les lanceurs des Tigers de Detroit en claquant quatre longues balles dans une victoire de 9-2 qui leur a permis de compléter le balayage de la série de trois matchs, dimanche.

Josh Donaldson et Encarnacion ont tous les deux frappé des circuits solos, tandis que Kevin Pillar et Russell Martin ont tous les deux produit deux points de cette manière. Ryan Goins a ajouté un double de deux points et Donaldson a amassé un simple productif alors que les Blue Jays ont enregistré un 718e point, cette saison, 100 de plus que la deuxième équipe à ce chapitre.

Au cours des derniers matchs, Encarnacion mène la charge. Il a frappé deux coups sûrs en trois présences au bâton pour prolonger à 25 sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr, trois de moins que le record de concession établi par Shawn Green en 1999. Il maintient une moyenne au bâton de, 409 avec 11 circuits et 34 points produits au cours de cette séquence.

Le circuit de Encarnacion en première manche lui a procuré 35 points produits en août, un record d’équipe. Il a frappé un coup sûr de plus d’un but à ses huit derniers matchs.

Ovation à Buehrle

Lançant avec un bon coussin presque toute l’après-midi, le partant Mark Buehrle (14-6) est demeuré au monticule durant un peu plus de six manches, allouant un point mérité sur cinq coups sûrs. Buehrle a reçu une ovation de la foule de 46 625 personnes lorsqu’il a quitté le match en septième.

Des bons départs, des salles combles et des performances offensives éclatantes sont devenus des choses habituelles à Toronto depuis l’acquisition du joueur d’arrêt-court Troy Tulowitzki, de l’as David Price, du voltigeur Ben Revere et des releveurs La Troy Hawkins et Mark Lowe. Les Jays montrent une fiche de 21-6 depuis ces changements et ont pris possession du premier rang dans l’Est de l’Américaine, devant les Yankees de New York.

Puisque la formation des Jays continue de produire à outrance, le gérant John Gibbons s’est permis d’effectuer un changement majeur sans affecter la production. Tulowitzki a glissé du premier au cinquième rang de la formation et a été remplacé par Revere. Il avait été retiré au bâton à quatre reprises, samedi.

Tulowitzki a claqué un double, un des six coups sûrs de plus d’un but des Jays, et s’est fait retirer sur des prises à deux occasions. Revere a été 0-en-4 avec un but sur balles.

Ces changements n’ont pas eu d’importance puisque sept frappeurs ont obtenu au moins un coup sûr et cinq d’entre eux ont produit au moins un point. La relève a aussi fait le travail alors que Mark Lowe, Aaron Sanchez et Bo Schultz ont uni leurs efforts pour conserver l’avance.