Rosberg devance son coéquipier Hamilton en entraînement

Nico Rosberg a réussi le temps le plus rapide des séances d’entraînement de vendredi en vue du Grand Prix du Belgique, malgré une crevaison survenue dans l’une des portions les plus rapides du circuit.

Le pneu arrière droit de Rosberg a éclaté alors qu’il s’engagé dans le coin Blanchimont dans la session d’après-midi, mais il n’a pas touché à aucune des barrières et s’est arrêté de l’autre côté de la piste, entraînant un drapeau rouge.

Malgré cet incident, Rosberg a été plus rapide que son coéquipier chez Mercedes Lewis Hamilton de 302 millièmes. Rosberg avait aussi devancé Hamilton dans la session du matin.

Les Red Bull de Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat ont suivi. Kimi Raikkonen, quintuple vainqueur en Belgique, a réussi le cinquième temps sur sa Ferrari, à plus d’une seconde derrière Rosberg. Son coéquipier Sebastian Vettel, vainqueur en Belgique la saison passée et en Hongrie avant la pause estivale, a pris la 10e place, une déception.

Ferrari espère souligner son 900e Grand Prix par une victoire.

Pastor Maldonaldo a écrasé sa Lotus contre un mur au sortir d’un virage en matinée, perdant sa roue avant droite, mais il n’a pas été blessé. Dans la session d’après-midi, c’est marcus Ericsson, sur Sauber, qui a frappé un mur.

En matinée, Rosberg avait devancé Hamilton par 242 millièmes. Les six premières voitures avaient toutes terminé avec moins d’une seconde de retard sur Rosberg. Les deux Ferrari et les deux Red Bull avaient suivi les Mercedes.

Hamilton devance Rosberg de 21 points au sommet du classement des pilotes. Les deux voitures Mercedes ont offert des performances en-deçà des attentes au Grand Prix de Hongrie, dernière course avant la pause estivale.

Sévères pénalités

L’écurie McLaren a écopé d’une sanction combinée de 55 places sur la grille de départ pour ses deux pilotes pour avoir changé ses moteurs avant le Grand Prix de Belgique.

Les deux voitures, pilotées par Fernando Alonso et Jenson Button, étaient dotées d’un moteur Honda amélioré au début de la première session d’entraînement de vendredi. En utilisant d’autres nouvelles composantes pour les moteurs, McLaren a écopé de sévères pénalités : 30 places sur la grille pour Alonso et 25 pour Button, qui partiront du fond de la grille, dimanche.