Daniel Brière annonce sa retraite

Gatineau — Le joueur de centre Daniel Brière a décidé d’accrocher ses patins après une carrière de 17 saisons dans la Ligue nationale de hockey.

Brière, âgé de 37 ans, a totalisé 307 buts et 696 points en 973 matchs de saison régulière et il a ajouté 53 buts et 116 points en 124 rencontres éliminatoires.

« J’ai passé les derniers jours à discuter avec mes proches », a mentionné Brière dans une chronique qu’il signe dans le quotidien Le Droit d’Ottawa. « J’ai joué mon dernier match dans la Ligue nationale de hockey. Le moment est venu pour moi d’annoncer ma retraite. »

Choix de 1re ronde des Coyotes de Phoenix — 24e au total — au repêchage de la LNH en 1996, l’athlète de Gatineau a passé six saisons en Arizona avant d’être échangé aux Sabres de Buffalo en 2003. Il a connu sa meilleure saison offensive avec les Sabres en 2006-2007, inscrivant 32 buts et 95 points en 81 matchs.

À l’été 2007, Brière s’est joint aux Flyers de Philadelphie à titre de joueur autonome, signant un contrat de huit ans d’une valeur de 52 millions $US. Il détient un record de la concession après avoir récolté 30 points, dont 12 buts, en 23 matchs éliminatoires en 2010, lorsque les Flyers ont pris part à la finale de la Coupe Stanley où ils se sont inclinés en 6 matchs devant les Blackhawks de Chicago.

Brière a accepté un contrat de deux ans du Canadien de Montréal avant la saison 2013-2014 et il a été échangé à l’Avalanche du Colorado le 30 juin 2014. Il a récolté huit buts et 12 points en 57 matchs à Denver la saison dernière.

« Ce n’est vraiment pas une décision qui se prend à la légère, a poursuivi Brière. J’y réfléchis depuis plusieurs semaines. En fait, l’idée a commencé à germer dans mon esprit l’hiver dernier, quand j’étais au Colorado. Je me trouvais loin de mes enfants, qui étaient restés à Philadelphie. Ce n’était vraiment pas une situation facile pour moi. »

« Si j’ai bien pris mon temps avant de prendre ma décision, c’est que je voulais m’assurer de ne pas me tromper. »

Brière a ajouté qu’il entend maintenant s’engager davantage dans la vie de ses trois fils même s’il n’écarte pas la possibilité de demeurer dans le monde du hockey.

À voir en vidéo