L’Impact devra se débrouiller sans Laurent Ciman

Les choses pourraient se gâter samedi quand l’Impact de Montréal accueillera le D.C. United, détenteur du 1er rang au classement général de la Major League Soccer.

À cette occasion, le onze montréalais devra se débrouiller sans les services de son meilleur défenseur, Laurent Ciman, contre une équipe qui éprouvait des difficultés à l’attaque avant d’inscrire neuf buts en deux matchs depuis l’acquisition de l’attaquant Alvaro Saborio du Real Salt Lake.

Et les amateurs mécontents pourraient fort bien chanter le nom du populaire milieu de terrain Patrice Bernier, qui a demandé quelques jours de congé à l’équipe afin d’essayer de faire taire la controverse qui a fait surface quand sa femme a critiqué l’entraîneur Frank Klopas cette semaine.

C’est tout un contraste avec la semaine dernière, lorsque l’Impact a frappé un grand coup en s’entendant avec l’attaquant vedette Didier Drogba. Ce dernier est en processus de remise en forme et il ne devrait pas être en uniforme pour le match.

L’Impact (8-8-4) veut tout de même se regrouper et tenter d’arracher une victoire au D.C. United (12-7-5), qui bien qu’en tête dans l’association Est de la MLS éprouve des difficultés sur les pelouses adverses.

Le onze montréalais, qui occupe le 6e rang dans l’Est, tentera de prolonger à quatre sa présente séquence de matchs sans défaite.

L’appui de la foule

Le D.C. United a signé deux victoires consécutives à domicile, dont une de 6-4 face au Real Salt Lake à son dernier match.

«Ils sont comme les Red Bulls de New York, une équipe dominante, a analysé le gardien Evan Bush. Ils sont calmes et ils jouent pour gagner. Leur dernière victoire démontre quel genre d’équipe ils sont, et nous devons les respecter. À domicile, nous jouons de manière fantastique. C’est à notre avantage, et avec l’appui de la foule, tout est possible.»

Pas moins de 19 213 spectateurs, un sommet cette saison, ont assisté au match nul de 1-1 face aux Red Bulls mercredi au Stade Saputo. Les ventes de billets et l’intérêt pour le club ont grimpé en flèche après la signature de Drogba.

Mais à la 79e minute, Ciman a écopé d’un deuxième carton jaune dans la rencontre, ce qui lui a valu une expulsion et une suspension automatique d’un match. Le Belge est la pierre angulaire de la défensive montréalaise, lui qui a amorcé 19 matchs sur 20.

Wandrille Lefèvre, son remplaçant probable, effectuerait son cinquième départ de la saison. «Je suis prêt pour tous les matchs depuis trois ans, a-t-il dit. J’aime le club et je suis prêt à prendre la relève quand on a besoin de moi. C’est certain qu’il y a de la pression parce qu’ils occupent la 1re place et aussi parce que nous n’avons pas obtenu le résultat que nous voulions contre New York.»

L’entraîneur-chef de l’Impact, Frank Klopas, croit que Lefèvre peut faire le travail: «Wandrille a toujours bien fait lorsque nous avons eu besoin de lui. Je crois qu’il a bien hâte.»

L’Impact a perdu 1-0 face au D.C. United lors du match d’ouverture de la saison régulière le 7 mars.

À voir en vidéo