Jacques Villeneuve pilotera en Formule E

L’ancien champion du monde de Formule 1 Jacques Villeneuve pilotera à temps plein en Formule E au sein de l’équipe Venturi, a-t-on annoncé vendredi. Le championnat de Formule E comprend 10 épreuves à travers le monde et les monoplaces sont propulsées par des moteurs électriques et elles peuvent atteindre une vitesse de 225 kilomètres/heure.

«C’est un réel plaisir d’accueillir le très grand champion Jacques Villeneuve, a déclaré le président-directeur général de Venturi Automobiles, Gildo Pastor. Il est le premier champion du monde de F1 à joindre la Formule E en tant que pilote. Il a grandi à Monaco, on s’est croisé souvent quand il était jeune, ce sera donc comme à la maison pour lui chez Venturi.»

Villeneuve fera équipe avec le pilote français Stéphane Sarrazin. En 10 saisons en F1 avec les écuries Williams, BAR, Sauber et Renault, le Québécois a signé 11 victoires et a terminé sur le podium en 23 occasions. Il s’agira pour lui d’une première expérience en monoplace sur ce type de circuit en près de 10 ans.

«C’est comme faire de la bicyclette, ça ne s’oublie jamais, a dit Villeneuve par voie de communiqué. L’ambiance est bonne au sein de l’écurie Venturi et j’ai travaillé avec un de ses ingénieurs au début de ma carrière. Chaque fois que j’ai rencontré un pilote de Formule E la saison dernière, on me disait que c’était un championnat très intéressant.»

«C’est la première fois en plusieurs années que je participerai à une saison complète. Je suis excité. Je connais très bien Stéphane Sarrazin et la confiance est bien installée.»

Le premier championnat de Formule E s’est conclu cette année et a été remporté par l’écurie e.dams Renault, qui pouvait compter sur deux anciens pilotes de F1, Sébastien Buemi et Nicolas Prost. L’écurie Venturi a conclu au 9e échelon sur 10 équipes avec une récolte de 53 points au classement.

D’autres anciens pilotes de F1, dont Nelson Piquet, Jean-Éric Vergne et Jarno Trulli, ont pris part à la première saison. La deuxième saison s’amorcera le 17 octobre à Pékin.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé à la fin du mois de mai que la ville serait ajoutée au calendrier du championnat de Formule E. Il ne s’était pas avancé quant au moment où une entente serait conclue, mais il a dit qu’il souhaitait que Montréal accueille une course en septembre 2016.