Coupe Rogers: duel de puissants serveurs en vue

Rafael Nadal s’est entraîné vendredi au parc Jarry. Il est la 7e tête de série du tournoi.
Photo: Annik MH De Carufel Le Devoir Rafael Nadal s’est entraîné vendredi au parc Jarry. Il est la 7e tête de série du tournoi.

Si tous les morceaux du casse-tête tombent en place au premier tour de la Coupe Rogers qui s’ébranle ce week-end à Montréal, les amateurs de tennis auront droit à plusieurs duels intrigants dès la deuxième ronde. L’un d’eux pourrait mettre aux prises le Canadien Milos Raonic et un géant qui sert lui aussi des boulets de canon.

Le tirage au sort du tableau principal du tournoi, effectué vendredi dans un hôtel du centre-ville de Montréal, laisse en effet planer la possibilité d’un affrontement qui promet d’être explosif entre Raonic, 8e tête de série et 10e joueur mondial, et le Croate Ivo Karlovic, classé 23e.

Pour que ce match se concrétise, Karlovic, un colosse de 6 pieds 11 pouces, devra d’abord disposer d’un autre grand monsieur en Jerzy Janowicz, un Polonais de 6 pieds 8 pouces qui détient actuellement le 48e rang mondial.

Si Raonic est réputé pour la puissance de ses services, il doit toutefois céder le plancher à Karlovic en la matière. Comme tous les autres joueurs du circuit de l’ATP, d’ailleurs.

En 41 matchs depuis le début de la saison en date de vendredi, Karlovic totalisait rien de moins que 951 as, soit presque 200 de plus que l’Américain John Isner, 2e à ce chapitre. Quant à Raonic, ses 567 as en 34 sorties lui confèrent le 4e rang au sein de l’ATP.

«Je pense que c’est un bon tirage pour Raonic, a souligné le directeur de la Coupe Rogers, Eugène Lapierre. Milos sait quoi faire contre un joueur de son gabarit. Je pense que son jeu est beaucoup plus complet, mais on verra, car c’est sur le terrain que ça se joue.»

Raonic, qui n’a pas joué depuis sa défaite contre l’Australien Nick Kyrgios au troisième tour de Wimbledon au début de juillet en raison de malaises à un pied, bénéficie d’un laissez-passer au tour initial à la suite des désistements du Suisse Roger Federer et de l’Espagnol David Ferrer. S’il franchit le deuxième tour, il pourrait retrouver sur sa route le Suisse Stan Wawrinka, 3e tête de série, en quarts de finale, puis le favori du tournoi, le Serbe Novak Djokovic, en demi-finales.

Quatre autres Canadiens

Quatre Canadiens ont obtenu des laissez-passer au tableau principal, dont Vasek Pospisil, qui affrontera un joueur issu des qualifications en première ronde. Si Pospisil l’emporte, il pourrait retrouver Isner, contre lequel il a perdu jeudi à Washington.

Également au premier tour, Philip Bester croisera le fer avec le Luxembourgeois Gilles Müller, Frank Dancevic livrera bataille à l’Espagnol Pablo Andujar et le jeune Filip Peliwo affrontera l’Ukrainien Sergiy Stakhovsky. Si Peliwo vient à bout de Stakhovsky, il aura ensuite rendez-vous avec l’Espagnol Rafael Nadal, classé 7e.

Wawrinka, qui a assisté au tirage vendredi, pourrait aussi devoir travailler d’arrache-pied au deuxième tour, puisqu’il affrontera le vainqueur de la confrontation entre Kyrgios et le coriace espagnol Fernando Verdasco.

«On ne choisit jamais son tableau, mais il est clair que ce sera un beau match entre Verdasco et Kyrgios, a réagi Wawrinka quelques minutes après le tirage. Et quoi qu’il arrive, ce sont de très bons joueurs à affronter, très dangereux. Il va falloir bien faire dès le premier match.»

En tout, 56 joueurs prendront part au tournoi, dont la finale sera disputée le dimanche 16 août.