Ryan Lochte rappelle qu’il est encore un champion

Après un début décevant aux Championnats du monde de la Fédération internationale de natation, Ryan Lochte a rappelé à tout le monde qu’il a encore l’étoffe d’un champion.

 

L’Américain a écrit une page d’histoire jeudi en devenant le premier nageur à remporter le 200 mètres quatre nages individuel quatre fois de suite. Lochte tirait de l’arrière après les trois premières portions de course, mais il a remonté le peloton en style libre et stoppé le chrono à 1 min 55,81 s.

Le Brésilien Thiago Pereira a terminé 2e en 1 min 56,65 et le Chinois Wang Shun a complété le podium en 1 min 56,81.

Il s’agissait de la 24e médaille de Lochte aux Mondiaux de natation — il est 2e à ce chapitre derrière son compatriote Michael Phelps (33) —, et de sa 16e d’or.

Les États-Unis ont gagné cette épreuve une septième fois d’affilée, après les trois titres consécutifs de Phelps en 2003, 2005 et 2007. Lochte avait également triomphé sur la distance en 2009, 2011 et 2013.

L’Australien Grant Hackett a de son côté gagné le 1500 m style libre à quatre reprises aux Mondiaux aquatiques.

Il s’agissait de la septième médaille de l’équipe américaine à Kazan, et de la première d’or du côté masculin. Katie Ledecky a décroché trois disques dorés et établi deux records du monde pour les États-Unis.

D’autre part, le Chinois Ning Zetao a dominé d’un bout à l’autre le 100 m style libre dansune course amputée de ses deux têtes d’affiche. Ning a complété l’épreuve en 47,84 s.

Il a balayé les honneurs des 50 et 100 m style libre l’an dernier aux Jeux asiatiques, devenant ce faisant le premier nageur asiatique à franchir la distance sous la barre des 48 secondes.

L’Australien Cameron McEvoy a terminé 2e en 47,95 s. L’Argentin Federico Grabich a complété le podium en 48,12. Le Canadien Santo Condorelli a terminé 4e en vertu d’un chrono de 48,19.

« C’était amusant. En demi-fnale, je pense que je me suis mis un peu trop de pression, comme si je me disais que si je ne réussissais pas, ce serait une honte, a dit Condorelli. Ce n’est pas aussi angoissant que je le pensais. Je peux tenir mon bout avec ces gars-là. »

Savard qualifiée pour les JO de Rio

Chez les femmes, Alyson Ackman et Katerine Savard ont pris le 11e rang de la demi-finale du relais 4 x 200 m style libre, ce qui leur permet d’obtenir leur laissez-passer à cette épreuve pour les Jeux olympiques de Rio en 2016.

Dans les préliminaires, Ackman, de Westmount, Savard, de Pont-Rouge, Kennedy Goss, de Toronto, et Emily Overholt, de West Vancouver, ont obtenu une temps de 7 min 57,31, à 2,23 secondes du chrono des Françaises, 8es et dernières qualifiées pour la finale.

Plus tôt jeudi, la Japonaise Natsumi Hoshi est venue de l’arrière lors de la dernière longueur pour gagner le 200 m papillon en 2 min 5,56. L’Américaine Cammile Adams a obtenu l’argent en 2 min 6,40 et la Chinoise Zhang Yufei s’est adjugé le bronze en 2 min 6,51.

La Canadienne Kierra Smith s’est pour sa part qualifiée pour la finale du 200 m brasse grâce à un temps de 2 min 22,82. Elle a retranché une demi-seconde à son record personnel et a été la première Canadienne à nager sous les 2 min 23 depuis la période « maillot » de 2009, quand son idole Annamay Pierse a établi des records du monde. La nageuse de 21 ans de Kelowna s’est donc qualifiée pour la finale de vendredi.

« Je vais simplement essayer de me rappeler que j’appartiens à cette finale, a confié Smith. Peut-être que ce sera un peu énervant, mais je veux simplement me rappeler que je peux affronter ces filles. »

En demi-finales du 100 m style libre, la Suédoise Sarah Sjostrom fut la plus rapide en 52,78 s. Les soeurs australiennes Campbell, Cate et Bronte, ont suivi à l’aube de la finale présentée vendredi. La Hollandaise Ranomi Kromowidjojo ainsi que les Américaines Simone Manuel et Missy Franklin se sont aussi qualifiées.

La Montréalaise Victoria Poon et la médaillée de bronze Hilary Caldwell seront à surveiller vendredi puisqu’elles participeront aux préliminaires du 200 m dos. Savard participera de son côté aux préliminaires du 50 m papillon.