Cameron McEvoy, favori inattendu du 100 m libre

Kazan, Russie — Le double champion en titre James «Le Missile» Magnussen est chez lui en Australie pour soigner une blessure à une épaule. Le favori local Vladimir Morozov a été disqualifié après avoir remporté sa vague en demi-finale pour avoir commis un faux départ. Et le champion olympique en titre, Nathan Adrian, éprouve des difficultés avec sa seconde longueur de piscine.

Tout cela mis ensemble permet à Cameron McEvoy, jusqu’ici connu comme étant «l’autre Australien», d’aborder dans un nouveau rôle la finale de l’épreuve reine de la natation aux Championnats du monde jeudi: celui de favori au 100 mètres style libre.

McEvoy a dominé les demi-finales mercredi avec un chrono de 47,94 secondes. Il fut le seul à réaliser un temps sous les 48 secondes.

L’étonnant nageur chinois Ning Zetao a pris le 2e rang en 48,13 s, tandis que l’Argentin Federico Grabich a terminé 3e en 48,20. Adrian, un Américain, fut 5e en 48,36.

Alors que la foule présente au Kazan Arena encourageait bruyamment Morozov, ce dernier a plongé dans le bassin temporaire un peu trop tôt. Même s’il a reconnu sa faute, l’équipe de la Russie a déposé une plainte, qui a plus tard été rejetée par la Fédération internationale de natation.

Condorelli chanceux

Les autres nageurs qualifiés pour la finale sont le Belge Pieter Timmers, le Brésilien Marcelo Chierighini, le Russe Alexander Sukhorukov et le Canadien Santo Condorelli.

Condorelli a été chanceux lors des demi-finales: son temps de 48,49 s l’aurait placé 9e, mais la disqualification de Morozov lui a donné un laissez-passer pour la finale. Condorelli sera le premier finaliste du Canada dans cette épreuve depuis Brent Hayden, qui avait remporté la médaille d’argent aux Mondiaux de 2011.

Plus tôt en soirée, Audrey Lacroix a terminé 12e de sa demi-finale au 200 m papillon en 2 min 8,66. La nageuse originaire de Pont-Rouge a été un peu plus rapide qu’en matinée matin, mais elle n’a pas pu revenir près du 2 min 7,68 qui lui a valu la médaille d’or aux Jeux panaméricains de Toronto en juillet. Il fallait faire 2 min 7,69 pour se qualifier pour la finale de jeudi.

D’autre part, le relais 4 x 100 m quatre nages mixte a terminé la soirée en 7e place dans la toute première finale de l’épreuve aux Championnats du monde. Russell Wood, Richard Funk, Katerine Savard, de Pont-Rouge, et Sandrine Mainville, de Boucherville, ont combiné leurs efforts pour un temps de 3 min 46,23, établissant un record canadien dans la nouvelle épreuve. Wood, Rachel Nicol, Noemie Thomas et Karl Krug avaient qualifié le Canada avec le 8e temps en 3 min 49,60 dans la ronde préliminaire du matin.