Le numéro 17 de Jules Bianchi retiré

Le président de la Fédération internationale de l’automobile, Jean Todt, a annoncé lundi le retrait, en hommage au pilote Jules Bianchi décédé vendredi, du numéro 17 pour les voitures engagées en championnat du monde de Formule 1.

Le numéro des voitures de F1 étant maintenant choisi personnellement par chaque pilote, la FIA estime «approprié de retirer le numéro 17 de Jules Bianchi» qui ne pourra par conséquent plus être utilisé.

Jules Bianchi, qui était dans le coma depuis son accident au Grand Prix du Japon le 5 octobre 2014, est mort vendredi soir au Centre hospitalier universitaire de Nice, sa ville natale, à quelques jours de son 26e anniversaire, le 3 août.

Ses funérailles auront lieu en la cathédrale Sainte-Réparate de Nice mardi. Les dirigeants de l’équipe de F1 Marussia-Manor y sont attendus, ainsi que Todt et son fils Nicolas, gérant de Bianchi en F1.

Bianchi a pris part à 34 courses pendant les saisons 2013 et 2014. Il est devenu le premier pilote à mourir de ses blessures pendant une épreuve de F1 depuis l’accident mortel du triple champion du monde Ayrton Senna au Grand Prix de Saint-Marin en 1994.

À voir en vidéo