Rosberg continue de pousser la machine

Silverstone, Royaume-Uni — Nico Rosberg a donné vendredi des arguments à ceux qui croient qu’il peut menacer la défense du titre de son coéquipier chez Mercedes, Lewis Hamilton, en enregistrant le meilleur temps de chacune des deux premières séances d’essais libres au Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne.

Après que Hamilton eut entamé la saison sur les chapeaux de roue, Rosberg a remporté trois des quatre dernières courses pour réduire l’avance du Britannique en tête du classement des pilotes à seulement 10 points, 169 contre 159.

Même une perte de puissance hydraulique n’a pu empêcher Rosberg de se hisser en tête de la séance en matinée sur le circuit de Silverstone en dépit du fait qu’il ait passé la majeure partie de celle-ci dans les garages de Mercedes.

« Ce fut un mauvais début de week-end, mais c’était incroyable de voir mon équipe en mesure de ramener ma voiture en piste avant la fin de la séance, a-t-il dit. J’ai ensuite pu me lancer à l’attaque pendant quelques tours, ce qui était merveilleux. »

Encore du travail à faire

L’Allemand âgé de 30 ans a complété le doublé en après-midi, même s’il a senti que sa voiture « n’était pas tout à fait parfaite ».

« C’est une piste très exigeante, qui présente des virages très variés, il nous reste donc encore beaucoup de pain sur la planche afin de trouver les bons réglages », a-t-il ajouté.

Hamilton fut seulement le quatrième plus rapide dans la deuxième séance — derrière les pilotes Ferrari Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel —, mais le meilleur tour du champion du monde en matinée s’est tout de même révélé le deuxième plus rapide de la journée.

« Nous devrons travailler sur la voiture pendant la soirée, mais le rythme est acceptable, a noté Hamilton un peu plus tard dans les paddocks. Je n’avais pas l’équilibre idéal dans les lignes droites et je dois travailler un peu sur les réglages. »

« Mais autrement, tout va bien, a-t-il poursuivi. Les pneus sont bons. Ça ne prend pas trop de temps à les chauffer, ce qui est positif. J’ai aussi travaillé sur ma transmission, et elle répond bien jusqu’ici, comme c’était le cas lors des premières courses. »