Ryder Hesjedal optimiste à l’approche du Tour de France

Après avoir enregistré une 5e place plus tôt cet été au Tour cycliste d’Italie, le Canadien Ryder Hesjedal entamera samedi son septième Tour de France en carrière.

Le cycliste âgé de 34 ans originaire de Victoria est l’un des trois comeneurs désignés par l’équipe Cannondale-Garmin Pro Cycling. Il estime que la compétition composée de 21 étapes, pour un total de 3360 kilomètres, lui sera plutôt favorable.

Hesjedal a tendance à hausser son niveau de performance d’un cran lorsque la situation devient difficile.

« Ça fait partie de l’excitation, a dit Hesjedal en entrevue. Honnêtement, à compter de la 10e étape, ça devient très ardu. En conséquence, je crois que la deuxième moitié de la course me permettra de me démarquer. C’est le Tour de France, chaque jour sera difficile et tout peut arriver, comme à chaque compétition. Mais je crois que l’itinéraire me convient bien. »

Les autres comeneurs de l’équipe Cannondale-Garmin sont l’Américain Andrew Talansky et le Britannique Dan Martin.

« C’est mon septième Tour de France, j’espère donc que ce sera mon chiffre chanceux, a dit Hesjedal. Je me sens bien, et l’équipe est en très bonne forme. Tout ce que nous pouvons faire, c’est nous lancer en visant rien de moins que la victoire. »

Sven Tuft, de Langley, en Colombie-Britannique, est l’autre cycliste canadien inscrit dans cette compétition. Il fait partie de l’équipe Orica-GreenEdge, et il en sera à sa troisième Grande Boucle. À titre de cycliste de soutien l’an dernier, il avait terminé au 131e rang.

La 102e présentation du Tour de France se mettra en branle samedi à Utrecht, aux Pays-Bays, avec un contre-la-montre de 13,8 km. Quelque 198 cyclistes répartis dans 22 équipes devraient prendre le départ de l’épreuve qui se déroulera sur trois semaines et qui culminera avec une arrivée sur les Champs-Élysées le 26 juillet.

À voir en vidéo