Bergevin compte sur les jeunes de l’organisation

Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin

Il ne faut pas compter sur Marc Bergevin pour liquider l’avenir du Canadien de Montréal. Le directeur général estime que les solutions aux problèmes à en attaque du Tricolore se trouvent sans doute parmi ses jeunes joueurs.

«Il y a trois façons d’améliorer une équipe: par l’entremise du repêchage, d’une transaction ou par l’obtention d’un joueur sur le marché des joueurs autonomes, a déclaré Bergevin jeudi. Mais demandez à tous les directeurs généraux [dans la Ligue nationale de hockey], ils vous répondront que la meilleure façon consiste à développer vos propres jeunes joueurs.»

Au cours d’un point de presse tenu au Complexe sportif Bell de Brossard, Bergevin s’est dit toujours à l’affût pour améliorer son club, mais il compte donner aux jeunes joueurs de l’organisation l’occasion de faire leur place au sein du grand club lors du prochain camp d’entraînement.

«Pourquoi repêcher des joueurs si ce n’est pas pour leur donner des chances de se faire valoir?, a-t-il demandé. Et je ne vois pas à quoi ça sert de procéder [à des transactions] si c’est pour marquer 20 buts de plus mais en concéder également 20 de plus. Je pense qu’on est capable de s’améliorer [avec les ressources dont dispose l’organisation], et on devrait s’améliorer.»

McCarron et Scherbak

 

C’est l’une des raisons pour lesquelles Bergevin a accordé de nouveaux contrats au défenseur Greg Pateryn et à l’attaquant Christian Thomas, notamment. Bergevin a également souligné qu’il gardait un oeil attentif sur l’Américain Michael McCarron et le Russe Nikita Scherbak, deux choix de repêchage de 1er tour, comme il l’avait fait l’an dernier en identifiant Jacob De La Rose comme étant un espoir proche de monter en grade dans la LNH.

Scherbak «a connu une bonne saison dans la Ligue junior de l’Ouest et il participera la semaine prochaine au camp de développement avec des jeunes de son âge, mais l’important ce sera le camp avec le gros club, a poursuivi Bergevin. Si l’un de nos jeunes nous impressionne, on va lui créer une place. Que ce soit le 6 octobre ou le 2 novembre. J’espère qu’il aura un impact, mais encore là, il faut lui donner du temps parce qu’il n’a pas encore joué un seul match professionnel.»

«Pour ce qui est de McCarron, il a connu une bonne fin de saison — il a gagné la Coupe Memorial — et il a été déplacé au centre, une position où nous ne pensions pas qu’il pourrait jouer. Mais il a très bien fait à cette position chez les juniors. Est-ce que ce sera également le cas dans la LNH et chez les professionnels? Nous l’ignorons, mais nous garderons un oeil sur lui.»

Kassian: «tout dépendra de lui»

Le d.g. a également abordé la transaction qui a fait passer Brandon Prust aux Canucks de Vancouver en retour de Zack Kassian et d’un choix de repêchage de 5e tour en 2016. Bergevin a reconnu que le colosse de 6 pieds 3 pouces et 214 livres devra travailler sa constance s’il souhaite connaître du succès à Montréal.

«C’est un jeune joueur qui tente présentement de trouver sa voie, a dit Bergevin. Il a un potentiel énorme, et lorsque j’ai eu une conversation avec lui, parce que nous avons fait nos devoirs, nous avons eu l’impression que s’il atteint son plein potentiel, nous pourrions tenir quelque chose. Mais tout dépendra de lui.»

Bergevin a dit de Kassian qu’il est plus jeune, a un meilleur gabarit et présente plus de potentiel à l’attaque que Prust, en plus de coûter 750 000 $US de moins pour la dernière année de contrat qu’il reste aux deux joueurs. Il a cependant amorcé son point de presse en remerciant Prust, qui a rendu de fiers services à l’équipe et apporté «quelque chose qui manquait» au Canadien.

Bergevin a aussi profité de l’occasion pour confirmer que tous les adjoints de l’entraîneur-chef, Michel Therrien, seront de retour avec l’équipe la saison prochaine. Il lui reste maintenant un défi de taille à relever d’ici la fin de l’été, c’est-à-dire conclure un pacte avec l’attaquant Alex Galchenyuk.

Christian Thomas signe pour une saison

Le Canadien de Montréal s’est entendu avec l’attaquant Christian Thomas, lui consentant jeudi un contrat à deux volets pour la prochaine saison.

Âgé de 23 ans, Thomas a disputé 18 matchs avec le Tricolore en 2014-2015, marquant un but, son premier en carrière dans la LNH, le 12 février contre les Oilers d’Edmonton.

L’attaquant de 5 pieds 9 pouces 178 livres a également disputé 52 matchs avec les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine de hockey, récoltant 22 points dont 11 buts.

En carrière dans la LNH, Thomas a participé à 21 matchs de saison régulière.

Un choix de 2e ronde des Rangers de New York (40e au total) lors du repêchage de la LNH en 2010, l’ailier originaire de Toronto a été acquis des Rangers le 2 juillet 2013 en retour de l’attaquant Danny Kristo.


À voir en vidéo