Jeux panaméricains: Oldershaw portera le drapeau canadien

Ottawa — Quand le vétéran pagayeur Mark Oldershaw agitera le drapeau canadien pendant la cérémonie d’ouverture des Jeux panaméricains à Toronto le 10 juillet prochain, il aura une pensée pour son grand-père.

L’Ontarien de 32 ans a été nommé mercredi porte-drapeau de l’équipe nationale dans le cadre des célébrations de la fête du Canada sur la colline du Parlement à Ottawa.

Le canoë est une affaire de famille chez les Oldershaw. Mark fait partie de la troisième génération à pratiquer la discipline, poursuivant une tradition d’excellence qui a commencé il y a près d’un siècle avec son grand-père Bert, qui a participé trois fois aux Jeux olympiques.

«Mon grand-père est décédé avant que je ne participe aux Jeux olympiques. Il n’a donc pas eu l’occasion de vivre ça, mais il aurait été tellement content, a expliqué Oldershaw, originaire d’Ottawa. Il aurait évidemment été fier de tout ce que j’ai fait. Oui, il aurait été super content.»

Oldershaw a remporté une médaille de bronze dans l’épreuve de 1000 mètres en C-1 aux Jeux olympiques de 2012 à Londres. Cette médaille est venue quatre ans après une grande déception à Pékin, lorsqu’il a raté la finale du 500 m C-1.

Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Pékin, Oldershaw a marché tout juste derrière son grand ami et porte-drapeau Adam van Koeverden.

«C’était incroyable, c’est l’un des plus beaux moments que j’aie vécus en tant que Canadien, simplement faire partie de l’équipe», a continué Oldershaw.

Toute une surprise

C’est Curt Harnett, chef de mission du Canada pour les Jeux panaméricains et médaillé olympique en cyclisme, qui a appelé Oldershaw pour l’informer qu’il serait à la tête de la délégation de quelque 700 athlètes canadiens.

«Ce n’est pas quelqu’un qui vous appelle tous les jours. Je savais que c’était pour quelque chose d’important, a dit Oldershaw en riant. J’ai surtout été surpris et très honoré. Comme athlètes, nous nous entraînons très fort pour nos compétitions. Quand nous obtenons de bons résultats, c’est ce que nous recherchons. Mais un honneur comme celui-ci, ce n’est pas quelque chose auquel nous nous préparons ou que nous anticipons. C’est un grosse surprise et un véritable honneur.»

Bert Oldershaw, décédé en 2006 à l’âge de 84 ans, a fondé un club de canoë à Mississauga en 1957. Il a fait ses débuts olympiques à Londres en 1948 et il a remis ça à Helsinki (1952) et Melbourne (1956). Il a été intronisé au Temple de la renommée de l’olympisme canadien en 2004.

Les fils de Bert, Dean et Reed, ont participé aux JO de 1972 et 1976 et Scott, le père et entraîneur de Mark, a pris part aux Jeux de Los Angeles en 1984.

Cet honneur d’être choisi le porte-drapeau du Canada survient pendant un été chargé pour Oldershaw. Il y a deux semaines, il s’est marié avec Annamay Pierse, une nageuse retraitée qui a participé aux Jeux de Pékin en 2008, lors d’une cérémonie à Canmore, en Alberta.