Nadia Comaneci reviendra à Montréal

Nadia Comaneci 
Photo: Valery Hache Agence France-Presse Nadia Comaneci 

La reine des Jeux olympiques de Montréal en 1976, la gymnaste Nadia Comaneci, assistera à l’inauguration officielle la Maison olympique canadienne le 9 juillet prochain, a annoncé jeudi le président du Comité olympique canadien, Marcel Aubut.

La Roumaine profitera de son passage à Montréal pour rencontrer ses admirateurs et observer en soirée la montée des anneaux olympiques au sommet de l’édifice situé au 500, boulevard René-Lévesque Ouest, à Montréal.

« Cela fera 39 ans en juillet que j’ai gagné mes médailles à Montréal », a rappelé Comaneci, qui a obtenu la première note parfaite en gymnastique de l’histoire des JO, un 10, pour sa prestation aux barres asymétriques. « C’est toujours émouvant quand je reviens à Montréal, et cette fois-ci ça le sera encore davantage parce que cet événement est associé au mouvement olympique et à ses anneaux. Je n’aurais pu m’imaginer être ailleurs qu’à cet endroit cette journée-là. »

Comaneci a décroché cinq médailles, dont trois d’or, aux Jeux de Montréal alors qu’elle n’était âgée que de 14 ans. Celle qui a vécu pendant deux années dans le quartier Rosemont à Montréal, en 1990 et 1991, s’est également distinguée en amassant quatre médailles supplémentaires, dont deux d’or, aux Jeux de Moscou en 1980.

Plusieurs têtes d’affiche du mouvement olympique ont déjà indiqué qu’ils participeront à l’événement l’été prochain, notamment le président du Comité international olympique, Thomas Bach. Bach sera de passage à Montréal pour la première fois depuis sa conquête de la médaille d’or à l’épreuve de fleuret par équipes aux JO de 1976.

La Maison olympique comportera un centre de science et de technologie du sport qui rappellera les exploits historiques d’athlètes canadiens, ainsi qu’un centre multifonctionnel à la fine pointe qui offrira aux entreprises et organismes la possibilité d’organiser des événements de toutes sortes.