Saku Koivu pourrait revenir au jeu dès aujourd'hui

Saku Koivu s'est entraîné avec ses coéquipiers hier matin et pourrait renouer avec la compétition dès cet après-midi contre les Thrashers d'Atlanta et Marc Savard, cinq jours après avoir été frappé à la tête par ce dernier au point d'en perdre momentanément la mémoire.

Claude Julien a expliqué depuis qu'on n'a pas présenté le cas du capitaine comme une commotion cérébrale parce qu'on aurait alors dû inscrire son nom sur la liste des blessés pour une période minimum de sept jours, en vertu des règlements de la Ligue nationale.

Le neurologue qui a examiné Koivu et Benoit Gratton, à Dallas, a diagnostiqué une commotion cérébrale (subie vendredi de la semaine dernière en Caroline) dans le cas de Gratton mais donné la permission à Koivu de revenir au jeu dès qu'il se sentirait à l'aise.

«Chaque fois que quelqu'un a une perte de mémoire, on appelle ça une commotion cérébrale, a convenu Julien. Mais c'est juste un terme médical et les médecins qui l'ont examiné ont jugé qu'il pouvait jouer dès qu'il se sentira prêt à revenir au jeu.»

Koivu n'a pas affronté les Stars mais «il se sent de mieux en mieux», a dit l'entraîneur.

«Je n'ai absolument rien ressenti d'anormal et on va prendre une décision finale avant le match», a déclaré Koivu après l'entraînement hier. Pour Julien, les médecins se sont déjà prononcés et cette «décision finale» reviendra à Koivu et à lui seul.

Pourquoi attendre si tout va normalement?

«Je ne sais pas comment je vais réagir demain [aujourd'hui]», a répondu sèchement le capitaine, qui semblait de mauvais poil.

Koivu n'a pas voulu commenter le coup de coude de Savard à son endroit parce qu'il n'a rien vu. L'excellent petit attaquant des Thrashers ne mesure que 5 pieds 10 pouces (officiellement) mais il totalise 61 minutes de punitions en 30 matchs.