Le Canadien à Toronto pour gagner

Le Canadien de Montréal affichera complet lors de son dernier match de la saison régulière 2014-2015 contre les Maple Leafs à Toronto samedi.

Le gardien Carey Price se verra offrir la chance d’améliorer son record d’équipe du plus grand nombre de victoires en une saison et l’entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien, ne prévoit pas accorder de repos à des vétérans.

Therrien a réitéré vendredi la volonté du club de terminer au rang le plus élevé possible au classement de l’association Est de la Ligue nationale de hockey. «Nous avons toujours dit que nous allions essayer de finir à la meilleure position», a-t-il déclaré après avoir dirigé une courte séance d’entraînement à Brossard.

Le plus haut possible pour le Canadien, c’est le 1er rang de la section Atlantique, devant le Lightning de Tampa Bay, et le 2e dans l’Est.

Le CH détient une avance de deux points sur le Lightning, 108-106, mais il doit récolter au moins un point de classement face aux Maple Leafs advenant que le Lightning remporte son dernier match, contre les Bruins de Boston samedi. Au bris d’égalité, le Lightning aurait en effet l’avantage en vertu de son total plus élevé de victoires acquises en temps réglementaire et en prolongation.

En raison de toutes les possibilités, et selon qu’il finisse 1er ou 2e de sa section, le Tricolore retrouvera au premier tour des séries éliminatoires l’une des cinq équipes suivantes: les Islanders de New York, les Red Wings de Detroit, les Sénateurs d’Ottawa, les Penguins de Pittsburgh ou les Bruins de Boston.

Enjeu

 

Therrien a justifié l’utilisation de Price en soulignant que celui-ci n’en sera qu’à un troisième match en neuf jours. «Ce n’est pas exigeant comme s’il avait disputé des séries de deux matchs en autant de soirs», a-t-il mentionné, ajoutant que Price et tout le groupe profiteront d’une pause d’au moins quatre jours avant d’entreprendre les séries la semaine prochaine. «Nous avons bien analysé la situation et il y a un enjeu au match de samedi.»

L’attaquant Dale Weise a pour sa part relevé que l’enjeu est d’obtenir l’avantage de la patinoire pour au moins les deux premiers tours des séries éliminatoires.

À moins d’une contre-performance, Price, qui a éclipsé jeudi la marque de 42 victoires en une saison que partageaient Jacques Plante et Ken Dryden chez le Canadien, devrait être le premier gardien de la LNH depuis la saison 2002-2003 à afficher une moyenne de buts alloués par match inférieure à 2,00 et un taux d’efficacité supérieur à ,930 avec un minimum de 55 matchs joués. Après 65 matchs, il montre une moyenne de 1,95 et un taux de ,934.

Gilbert du voyage

 

Retranché de la formation au dernier moment jeudi, le défenseur Tom Gilbert a accompagné l’équipe à Toronto même s’il n’a pas pris part à la séance d’entraînement vendredi. L’attaquant Max Pacioretty était l’autre absent, mais lui n’était pas du voyage.

Les Maple Leafs, de leur côté, ne jouent que pour l’honneur depuis un bout de temps et ils sont assurés d’amorcer leurs vacances dès après le match de samedi.

«Peu importe, nous devons nous concentrer sur notre jeu, a conclu Therrien. Pour chacun de nos adversaires, il y a des ajustements à faire. Mais c’est l’application de notre propre structure qui représente notre principale préoccupation.»



À voir en vidéo