Un avenir potentiellement radieux pour les Coyotes

Au début de la prochaine saison de la Ligue nationale de hockey, les Coyotes de l’Arizona pourraient compter dans leur formations plusieurs joueurs vedettes de l’équipe canadienne junior. Ils ont fait l’acquisition d’Anthony Duclair des Rangers de New York dimanche, ils comptent déjà parmi leurs espoirs Max Domi et ils auront de bonnes chances de remporter la «loterie Connor McDavid».

«Si nous prenions part au Championnat mondial junior, je serais passablement confiant, a avancé le directeur général des Coyotes, Don Maloney. Mais nous jouerons contre des hommes la saison prochaine.»

Blague à part, les Coyotes ont amorcé un processus prometteur de retour à la respectabilité à la lumière des transactions que Maloney a effectuées avant la date limite de lundi.

En se départant des défenseurs Keith Yandle et Zbynek Michalek, du joueur de centre Antoine Vermette, d’un joueur des ligues mineures ainsi que de quelques choix de repêchage de 3e tour, les Coyotes ont mis la main sur Duclair, un 1er choix à chacun des deux prochains encans annuels, un choix de 2e tour en 2015, le défenseur John Moore ainsi que les espoirs Klas Dahlbeck et Maxim Letunov.

«J’estime que ça va nous permettre de vite renouer avec le succès, a affirmé Maloney au cours d’un appel-conférence mardi. Nous avons un échéancier en tête, et nous sommes emballés.»

Les dirigeants ne perdent toutefois pas de vue que l’équipe puisse être tout aussi mauvaise en 2015-2016 qu’elle l’est cette saison. La perte de vétérans aguerris sera difficile à combler, et il est injuste de croire que Duclair et Domi puissent faire des miracles à titre de recrues.

Les yeux sur le repêchage

Le repêchage représente une belle ressource puisque les Coyotes ne devraient pas piger plus loin qu’en 5e position cette année. Même si les McDavid, Jack Eichel, Noah Hanifin et Dylan Strome sont partis, ils pourraient réclamer le coéquipier de Domi chez les Knights de London Mitchell Marner, ou Lawson Crouse, qui a été le coéquipier de Duclair et de Domi au sein de l’équipe canadienne médaillée d’or aux derniers Mondiaux de hockey junior.

Mais au rythme où les Coyotes empilent les défaites cette saison, on leur accorde de bonnes chances d’obtenir McDavid ou Eichel.

«Il y a une grosse récompense pour les mauvaises équipes cette saison, et nous le savons, a reconnu Maloney. Il y a quelques joueurs au sommet de la liste qui peuvent monter dans la Ligue nationale dès la saison prochaine.»

Au total, les Coyotes ont dans leur banque pour juin prochain deux choix de 1er tour, deux de 2e ronde et deux de 3e tour. Ils ont de plus deux choix de 1er tour et un de 2e ronde en 2016.

«Nous sommes loin de nous dire que tous les jeunes que nous réclamerons vont faire partie de la formation dans deux ans, a relevé Maloney. Ça ne fonctionne pas comme ça. Dans le meilleur des cas, les espoirs mettent deux ou trois saisons à se développer.»

D’ici là, ce sera aux Duclair, Domi et aux autres jeunes prometteurs de l’organisation, comme les attaquants Lucas Lessio, Tobias Rieder et Henrik Samuelsson ainsi que les défenseurs Dahlbeck, Brandon Gormley et Philip Samuelsson, de faire leur place.

À voir en vidéo