FIFA : de la concurrence pour Sepp Blatter

Amsterdam — Le président de la Fédération néerlandaise de football, Michael van Praag, dit vouloir effectuer un seul mandat à titre de président de la Fédération internationale de football association pour restaurer la crédibilité de celle-ci avant de passer le flambeau à la plus jeune génération. Ayant annoncé sa candidature la veille, Van Praag a commencé à énoncer les grandes lignes de sa campagne mercredi alors qu’il tente de ravir la présidence à Sepp Blatter, qui désire obtenir un cinquième mandat au scrutin du 29 mai prochain. Pour Van Praag, la FIFA est constamment suspectée « de conflits d’intérêts, de népotisme et de corruption ». Les commentaires de van Praag ont été faits quelques heures seulement après que l’ancien joueur vedette du Portugal Luis Figo eut annoncé son intention d’être en lice lui aussi. Figo n’a pas encore présenté les pays qui l’appuient mais il prétend disposer de tout le soutien nécessaire. Van Praag a de son côté annoncé qu’en plus des Pays-Bas, la Belgique, la Suède, l’Écosse, la Roumanie et les Îles Féroé sont dans son camp.