Packers et Colts s’approchent du Super Bowl

Eddie Lacy passant à travers la ligne défensive des Cowboys au cours du match de dimanche remporté par Green Bay.
Photo: Nam Y. Huh Associated Press Eddie Lacy passant à travers la ligne défensive des Cowboys au cours du match de dimanche remporté par Green Bay.

Green Bay — Aaron Rodgers a réussi deux passes de touché dans une deuxième demie de 16 points pour Green Bay, dimanche, alors que les Packers ont battu les Cowboys de Dallas 26-21, obtenant ainsi leur place au match de championnat de la Nationale. Dans le deuxième de la journée, les Colts d’Indianapolis ont causé une surprise en défaisant les Broncos de Denver, à Denver.

Les Cowboys ont menacé avec un peu plus de quatre minutes au cadran, mais les arbitres ont déclaré passe incomplète ce qui semblait être une connexion de 31 verges de Tony Romo à Dez Bryant jusqu’à la ligne de 1, sur un quatrième essai. Ils ont jugé que le sol lui a fait perdre le contrôle du ballon.

Après une saison régulière de 8-0 au Lambeau Field, les Packers sont donc restés invaincus à la maison depuis le début de la campagne.

Le groupe de Mike McCarthy affrontera les Seahawks à Seattle dimanche prochain, avec une participation au Super Bowl à l’enjeu.

« Je crois que j’ai encore 120 minutes à donner », a dit Rodgers en référence à son mollet amoché.

Les Seahawks, qui ont éliminé les Panthers de la Caroline samedi, ont perdu un seul match dans leur stade cette année et ce contre Dallas, le 12 octobre.

La troupe de Pete Carroll a amorcé la saison avec un gain de 36-16 face aux Packers, au CenturyLink Field.

Un bon test

« Nous jouons bien différemment de ce que nous avons montré dans ce premier match, a dit Rodgers. Ce sera un bon test de les affronter à nouveau. Pour être les meilleurs il faut battre les meilleurs, et ils sont les champions en titre. »

Rodgers a accumulé 316 verges de gains aériens, complétant 24 passes sur 35. Il a réussi trois passes de touché et n’a pas été intercepté.

« Je suis fier de la façon dont les gars ont joué en deuxième demie, a dit Rodgers. La défense a fait des gros jeux. Ça nous donne confiance de savoir que nous pouvons combler un écart et ensuite l’emporter. »

Andrew Quarless (quatre verges), Davante Adams (46) et Richard Rodgers (13) ont capté ses passes de touché. L’attrapé de ce dernier a amené le score au compte final, avec 9:10 au cadran au dernier quart.

Adams et Randall Cobb ont totalisé 117 et 116 verges de réceptions, respectivement.

Les Broncos surpris

À Denver, Andrew Luck a lancé deux passes de touché et les Colts d’Indianapolis ont surpris Peyton Manning et les Broncos de Denver 24-13, dimanche, obtenant ainsi une place en finale de l’Association américaine.

Les Colts (13-5) affronteront dimanche prochain les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, à Foxborough, avec une place au Super Bowl en jeu.

Les Broncos (12-5) devront vivre avec les maux de tête d’une autre performance décevante en éliminatoires — et peut-être des questions entourant l’avenir de Manning et de l’entraîneur-chef John Fox avec l’équipe.

C’est la neuvième fois de sa carrière que Manning, qui a rejoint les rangs des Broncos en 2012 après 14 saisons avec les Colts, voit son équipe être éliminée dès le premier match de son parcours éliminatoire. Cela inclut deux échecs à Denver, là où il a compilé une fiche de 38-10 en saison régulière, mais de 2-3 en éliminatoires. En carrière, Manning a une fiche de 11-13 lors du tournoi de fin de saison et cette fois, il a offert une de ses pires performances.

Seahawks et Patriots vainqueurs

Samedi, dans les deux premières finale d’association, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Seahawks de Seattle sont passés à la ronde suivante en défaisant respectivement les Panthers de la Caroline et les Ravens de Baltimore.

À Seattle, Russell Wilson a lancé trois passes de touché, Kam Chancellor a retourné une interception sur une distance de 90 verges pour le majeur et les Seahawks de Seattle ont défait les Panthers de la Caroline 31-17 pour atteindre la finale de l’Association nationale.

Wilson a rejoint Doug Baldwin sur 16 verges pour le touché au premier quart, a repéré Jermaine Kearse sur un jeu payant de 63 verges au deuxième quart et a couronné sa soirée de travail avec une passe de touché de 25 verges en direction de Luke Willson au début du dernier quart.

Les Seahawks n’ont jamais tiré de l’arrière et sont devenus les premiers champions en titre du Super Bowl à gagner un match éliminatoire l’année suivante depuis les Patriots de la Nouvelle-Angleterre en janvier 2006.

Les Seahawks accueilleront les Packers de Green Bay.

Patriots gagnants

À Foxborough, la troisième passe de touché de Tom Brady a placé les Patriots de la Nouvelle-Angleterre en avant pour une première fois dans le match avec environ cinq minutes à faire à la partie et ils ont tenu le coup pour vaincre les Ravens de Baltimore 35-31 et atteindre la finale de l’Association américaine pour une quatrième année de suite.

Justin Tucker avait offert une avance de 31-28 aux Ravens avec 10:17 à faire à l’aide d’un placement de 25 verges. Brady a riposté avec une séquence magistrale de 74 verges. Il a complété huit de ses neuf passes pour 72 verges de gains — et est allé chercher un premier essai en courant avec le ballon. Il a conclu la séquence avec une passe de touché de 23 verges à Brandon LaFell. Les Patriots (13-4) accueilleront dimanche prochain les Colts d’Indianapolis avec une place au Super Bowl en jeu.

Les Ravens (11-7) avaient gagné deux de leurs trois parties éliminatoires précédentes à Foxborough lors des cinq dernières saisons. Les deux équipes ont livré un match intense qui a connu plusieurs revirements de situation — deux touchés des Ravens, suivi de deux touchés des Patriots, deux autres des Ravens, puis les deux derniers aux Patriots.