Northug trône, Harvey grimpe

Toblach, Italie — Alex Harvey a bien fait lors de la poursuite de 25 kilomètres style classique jeudi, ce qui lui a permis de grimper d’un rang au classement général du Tour de ski de fond et de se retrouver en 6e place.

Harvey, qui accusait un retard de 68 secondes sur le Norvégien Petter Northug, a réussi à chasser le Suisse Dario Cologna au quatrième des cinq tours de l’épreuve. Travaillant au sein du peloton de chasse, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a réussi à améliorer son classement avec un chrono de 55 min 42,9.

« Mon but était de revenir parmi les cinq premiers. Je me suis fait devancer au sprint à la fin, mais j’ai quand même amélioré mon résultat, je suis donc content de ma journée, a dit Harvey. Le groupe n’a pas poussé trop fort aujourd’hui, je me sens donc moins fatigué que je l’étais à la même date l’année dernière. »

Les autres Canadiens en lice, Devon Kershaw et Ivan Babikov, ont respectivement terminé 25e et 31e.

Northug a devancé Calle Halfvarsson par deux secondes pour porter à plus de sept secondes sa priorité sur le fondeur suédois.

Le Norvégien Martin Johnsrud Sundby avait entamé la journée avec un retard de seulement 1,5 seconde sur Northug, mais il a terminé 3e pour dégringoler à 12,2 secondes.

Encore Bjørgen

Ce fut moins serré chez les femmes puisque la sextuple championne olympique Marit Bjørgen a décroché sa cinquième victoire d’étape consécutive. Elle est donc en voie de remporter son premier Tour de ski.

Bjørgen, qui a terminé 2e à deux reprises à l’occasion de cette mini-compétition annuelle de la Coupe du monde de ski de fond, a enregistré un temps de 36 min 37,9 à la poursuite de 15 km. Elle a ainsi creusé l’écart en tête à 2 min 3,8 devant sa compatriote norvégienne Heidi Weng.

Une autre fondeuse norvégienne, Therese Johaug, a complété le podium. La championne en titre du Tour concède maintenant 3 min 1,4 à Bjørgen.

Au total, il s’agissait de la septième victoire consécutive de Bjørgen.

Le Tour de ski se déplace maintenant vers Val di Fiemme, en Italie, pour les deux dernières étapes, un départ en masse de 15 km style classique samedi suivi de l’éprouvante ascension de l’Alpe de Cermis dimanche.