FIFA: Ali ben AL-Hussein dans la course

Genève — Le prince jordanien Ali ben Al-Hussein, vice-président de la Fédération internationale de football association, a annoncé mardi sa candidature à la présidence de l’organisme. L’homme de 39 ans souhaite ainsi déloger Sepp Blatter à la tête de l’organisation minée par les scandales de corruption au cours des dernières années. Ben Al-Hussein a indiqué par communiqué avoir consulté «des collègues respectés de la FIFA» avant de décider de se lancer dans la course. L’élection aura lieu le 29 mai. «Le message que j’ai sans cesse entendu est qu’il est temps d’apporter du changement», a-t-il ajouté. Au cours du règne de 17 ans de Blatter, la FIFA a été secouée par des allégations de corruption, autant en ce qui a trait aux élections présidentielles qu’à l’attribution de la Coupe du monde, de ristournes remises aux dirigeants de haut rang et de ventes frauduleuses de billets lors de Mondiaux. Pour le prince Ali, il est temps de «détourner l’attention des controverses administratives vers le sport».

À voir en vidéo