Hockey junior: le Canada champion du monde

Toronto — Le Canada a marqué avant la moitié d’un tour d’aiguille et malgré une frousse au deuxième vingt, le pays a filé vers un gain de 5-4 face aux Russes, lundi, remportant le championnat mondial de hockey junior devant une foule conquise à Toronto.

Anthony Duclair, Nick Paul, Connor McDavid, Max Domi et Sam Reinhart ont fait mouche pour le Canada, qui n’avait pas gagné le tournoi depuis 2009.

« C’est tout simplement incroyable, a dit Frédérik Gauthier, de l’Océanic de Rimouski. Il n’y a pas de mots pour décrire ça. »

Dmitri Yudin, Ivan Barbashyov, Sergei Tolchinski et Nikolai Goldobin ont déjoué le gardien canadien Zachary Fucale, qui a bloqué 24 tirs.

 

« Nous avions de la chimie dès le début du tournoi, a confié Duclair, qui évolue avec les Rangers de New York. Nous étions 22 frères dans le vestiaire. »

Duclair a fait 1-0 seulement 23 secondes après la mise au jeu initiale, avec une frappe sur réception d’une passe de Domi.

Paul a doublé le coussin à 2:32. S’amenant sur le flanc gauche, Brayden Point a fait glisser la rondelle vers le but et Paul l’a fait dévier avec succès. Igor Shestyorkin venait de flancher pour la deuxième fois en trois tirs, ce qui lui a valu d’être remplacé par Ilya Sorokin. Avant la fin de l’engagement, Yudin a signé le premier but des Russes avec un tir puissant, en provenance du cercle droit.

La deuxième période a été fertile en buts, avec la Russie corsant beaucoup les choses avec une poussée tardive.

 

Repéré par le défenseur Josh Morrissey, McDavid a d’abord filé en échappé pour déjouer Sorokin entre les jambières, à 5:08 au deuxième vingt. Domi a ajouté à l’avance avec un tir des poignets du cercle droit à 7:22. Un peu plus de cinq minutes plus tard, un tir dévié a permis à Reinhart de porter la priorité des locaux à 5-1.

Piqués à vif, les Russes ont alors répliqué trois fois en 3:16. Barbashyov a fait résonner la sirène à 14:21 avec le Canada à court d’un homme, sur un rebond d’un tir de la ligne bleue. Tolchinski a ensuite rappliqué 32 secondes plus tard, complétant un deux contre un. L’unifolié voyait alors son avance réduite à 5-3, et la charge russe n’était pas terminée.

Les visiteurs ont obtenu un autre avantage numérique peu après et le bourdonnement s’est concrétisé en but quand Goldobin a marqué d’un tir rapproché à 17:37, sur réception.

En troisième période, le Canada n’a pas décoché son premier tir avant la septième minute de jeu. Les Russes avaient déjà défié Fucale cinq fois.

Tandis qu’il ne restait que 7:27 au match, Sorokin a réussi un arrêt sublime pour contrer un tir à bout portant sur un deux contre un.

La fin du match a été endiablée avec environ une minute et demie d’attaque à six sans gardien pour les Russes, mais le Canada a résisté.

Le premier ministre Stephen Harper était dans la foule pour ce triomphe canadien, le 16e du pays depuis les débuts du championnat mondial junior, en 1977.

« On ne pouvait pas demander mieux que de gagner ça ici au Canada, a dit Fucale. C’est une expérience exceptionnelle dont on va se souvenir toute notre vie. »

Les Slovaques montent sur le podium

Le capitaine Martin Reway a préparé trois buts, dont le filet gagnant de Pavol Skalicky en début de troisième période, et la Slovaquie a couronné son excellent tournoi en surprenant la Suède au compte de 4-2 pour mettre la main sur la médaille de bronze au Championnat mondial de hockey junior.

Huitièmes l’an dernier, les Slovaques quittent ce tournoi après avoir vaincu la Finlande, la République tchèque, l’Allemagne et la Suède, ne subissant que la défaite face au Canada (deux fois) et aux États-Unis.

La Slovaquie n’avait remporté qu’une autre médaille dans cette compétition, également le bronze, en 1999.

David Soltes, Mislav Rosandic et Patrik Koys ont aussi marqué pour les vainqueurs. William Nylander et Jens Looke ont répliqué pour la Suède.


À voir en vidéo