Bryan Allen n’aura fait que passer

Le Canadien de Montréal a soumis au ballottage le vétéran défenseur Bryan Allen à son retour à l’entraînement lundi à la suite de son séjour à l’étranger parfait de cinq victoires. Acquis des Ducks d’Anaheim dans un échange en retour de Rene Bourque le 20 novembre, Allen n’a pas vu d’action depuis le 3 décembre.

«Nous voulons lui fournir l’occasion de jouer, a indiqué l’entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien. Nous verrons ce qui va arriver après.»

Le Canadien est prêt à se départir des services d’Allen en le rendant disponible aux 29 autres équipes de la Ligue nationale de hockey. S’il n’est pas réclamé d’ici mardi midi, il demeurera au sein de l’organisation comme membre des Bulldogs de Hamilton dans la Ligue américaine.

En cinq matchs avec le Canadien, le géant âgé de 34 ans a amassé une mention d’aide et il affiche un rendement de –2. Il a été mis à l’écart du groupe pendant quelque temps peu après son arrivée parce qu’on craignait qu’il ne souffre des oreillons.

Allen touche un salaire de 3,5 millions $US cette saison. Il s’agit de la dernière année du contrat de 10,5 millions pour trois ans qu’il avait paraphé avec les Ducks en 2012.

Parenteau absent

 

Fort d’une séquence de six victoires, le CH s’est entraîné avec entrain pendant 45 minutes à Brossard en vue de son match contre le Lightning de Tampa Bay mardi au Centre Bell.

Outre Allen, l’attaquant Pierre-Alexandre Parenteau était le seul absent. Ce dernier a subi une blessure au haut du corps vendredi pendant la rencontre face aux Devils du New Jersey. Il a encaissé une sévère mise en échec de Tim Sestito au centre de la patinoire et on soupçonne qu’il a été victime d’une commotion cérébrale.

«Il prend du mieux», a commenté Therrien en confirmant que Parenteau ne sera pas de la partie mardi.

Price (encore) à l’honneur

Le Canadien a par ailleurs annoncé que le gardien Carey Price a remporté le segment de décembre de la Coupe Molson.

 

Price est abonné aux conquêtes de segments de la Coupe Molson depuis plusieurs saisons. Cette saison, il a raflé les honneurs jusqu’à maintenant.

«J’ai un avantage sur mes coéquipiers parce que je suis celui qui obtient le plus de temps d’utilisation», a soulevé Price, qui a devancé Alex Galchenyuk 14-7 au chapitre des points en étant choisi la première étoile du match à quatre reprises en décembre. «On m’attribue beaucoup de mérite pour les succès de l’équipe, je profite simplement de l’effort de tout le groupe. Ça m’aide énormément quand les gars jouent comme ils le font actuellement devant moi. Nous jouons du hockey très solide en défense et ça me facilite grandement la tâche.»

En 11 matchs en décembre, le gardien âgé de 27 ans a montré une fiche de 7-4-0. Il a mené les gardiens de la LNH avec une moyenne de buts accordés par match de 1,93. Son taux d’efficacité tirs-arrêts s’est établi à ,937.

Price, la troisième étoile

New York — Invaincu en trois matchs la semaine dernière, Carey Price du Canadien a obtenu la mention de troisième étoile de la semaine dans la Ligue nationale de hockey. Price a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,33 et un taux d’efficacité de ,952.

C’est l’ailier droit T.J. Oshie des Blues de St. Louis qui a décroché la première étoile. Il a amassé sept points, dont cinq buts, en quatre rencontres. Il a notamment signé un tour du chapeau et ajouté une mention d’aide lorsque les Blues ont défait les Sharks de San Jose 7-2 samedi.

La deuxième étoile a été décernée à l’ailier droit Alex Ovechkin des Capitals de Washington, qui a amassé trois buts et trois passes en trois matchs, dont un but et une mention d’aide jeudi lorsque les Caps ont vaincu les Blackhawks de Chicago 3-2 dans le cadre de la Classique hivernale 2015, en plein air au Nationals Park de Washington.


À voir en vidéo