Les Ravens sont en bonne posture

Les Ravens de Baltimore, le 14 décembre dernier
Photo: Rob Carr Getty Agence France-Presse Les Ravens de Baltimore, le 14 décembre dernier

Dans une saison remplie d’imprévus et de blessures, les Ravens de Baltimore semblent finalement avoir la chance de leur côté dans le dernier droit de la saison régulière de la Ligue nationale de football.

Avec un rendement de 9-5, les Ravens occupent présentement la dernière place disponible pour les éliminatoires dans l’association Américaine. Et si les Bills de Buffalo, les Chargers de San Diego et les Chiefs de Kansas City rôdent tout juste derrière avec des dossiers de 8-6, les Ravens sont en revanche toujours dans la course au titre de la section Nord de l’AFC.

Les Bengals de Cincinnati dominent cette division avec un rendement de 9-4-1, devant les Ravens et les Steelers de Pittsburgh, qui ont également une fiche de 9-5.

«Il nous reste deux matchs et il nous faut deux victoires, a dit l’entraîneur-chef des Ravens, John Harbaugh. C’est probablement ça que je vais dire aux gars.»

Le calendrier semble favorable aux Ravens. Les Texans de Houston, qui les accueilleront dimanche, ont perdu deux quarts-arrières au combat dans une défaite face aux Colts d’Indianapolis dimanche.

Les Ravens concluront ensuite la saison régulière en recevant les Browns de Cleveland, qui ont glissé hors du portrait éliminatoire en perdant leurs trois dernières rencontres, dont une dégelée de 30-0 infligée sur leur propre terrain par les Bengals dimanche.

Attention à l’excès de confiance

Un autre facteur qui pourrait jouer en leur faveur: Pittsburgh et Cincinnati n’auront pas la tâche facile. Ce dimanche, les Steelers se mesureront aux Chiefs et les Bengals recevront les Broncos de Denver. Le week-end suivant, les Bengals seront les visiteurs au Heinz Field de Pittsburgh.

Harbaugh ne tient toutefois rien pour acquis, même si Houston devrait avoir comme quart partant Thad Lewis ou Case Keenum. Il ne veut surtout pas pécher par excès de confiance après le match ardu des siens contre les Jaguars de Jacksonville dimanche. Les Ravens ont dominé le dernier quart, parvenant péniblement à gagner par la marque de 20-12 contre l’une des pires formations de la NFL.

«Nous n’avons pas joué à la hauteur de nos attentes, a reconnu Harbaugh. Cela dit, nous savions qu’ils seraient coriaces. Vous êtes fous si vous anticipez une victoire facile dans la NFL.»

Les Ravens ont toutefois perdu deux autres joueurs en défense. Le demi de coin Asa Jackson et le demi de sûreté Terrence Brooks ont subi des blessures au genou et leur saison est terminée, comme c’est le cas pour les demis de coin Jimmy Smith et Aaron Ross et les demis défensifs Danny Gorrer et Tramain Jacobs.

Le club du Maryland doit aussi composer avec l’absence de l’ailier défensif étoile Haloti Ngata, le deuxième joueur de l’équipe à être suspendu cette saison après Ray Rice. Ngata a écopé d’une suspension de quatre matchs pour avoir enfreint la politique de la NFL concernant les substances interdites.

Les Ravens ont pris un bel élan malgré tout dans ce dernier droit de la saison. Ils n’ont perdu qu’une seule fois depuis cinq matchs et c’était par un seul point alors que les Chargers les ont battus 34-33 le 30 novembre.

«J’aime ce qui se passe avec notre équipe, a dit Harbaugh. Il est toujours possible de s’améliorer, mais je pense que nous devenons de plus en plus forts à chaque semaine, ce qui est très encourageant.»