Marianne St Gelais procure une première médaille au Canada

Marianne St-Gelais a procuré une première médaille au Canada à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Montréal, se classant deuxième du 500 mètres derrière la Chinoise Kexin Fan.

St-Gelais, de Saint-Félicien, qui avait remporté haut la main ses vagues quarts de finale et demi-finale, a raté une opportunité de dépasser la Chinoise et elle s’en voulait d’avoir ainsi manqué l’occasion de se hisser sur la plus haute marche du podium.

La Sud-Coréenne Ji-Soo Jeon s’est classée troisième de la finale.

La foule peu nombreuse mais bruyante à l'aréna Maurice-Richard n'a pas ménagé ses encouragements aux patineurs canadiens. Mais elle est restée sur son appétit.

Joanie Gervais, de Jonquière, âgée de 20 ans, s'est qualifiée pour la finale du 1500 mètres mais elle a dû se contenter de la sixième et dernière place. Sa coéquipière Valérie Maltais, de La Baie, a chuté en toute fin de course dans la finale B et a fini 12e.

La Sud-Coréenne Minjeong Choi a étonné en triomphant en finale du 1500 mètres, devant l'Italienne Arianna Fontana et son excellente coéquipière Suk Hee Shim, championne du monde en titre sur la distance.

La journée a mal tourné pour les membres masculins de l'équipe canadienne. Sans aucun représentant en quarts de finale du 500 mètres, samedi, les trois représentants inscrits au 1500 mètres ont fait chou blanc. Charles Hamelin (8e), de Sainte-Julie, et Guillaume Bastille (10e), de Rivière-du-Loup, ont été limités à la finale B du 1500 mètres. Le jeune Yoan Gauthier, de Rivière-du-Loup, a été pénalisé en demi-finales et il a fini au 20e rang.

Il est désormais acquis que l'équipe canadienne ne sera pas en mesure de répéter sa performance record d'il y a deux ans à Montréal. Les patineurs canadiens avaient cartonné avec une récolte de 12 podiums.