Le Canadien s’incline 2-1 devant les Flyers

Philadelphie – Le Canadien, qui espérait rebondir après sa déconfiture de mardi, a mis un terme à sa disette de 140 : 58 de jeu sans marquer de but, mais il s’est néanmoins incliné 2-1 devant les Flyers de Philadelphie jeudi soir.

 

Le Tricolore (19-11-3), qui semblait invincible avant d’être malmené à domicile par les Kings de Los Angeles, affrontait l’adversaire idéal pour se relancer puisque les Flyers avaient concédé 17 buts à leurs trois matchs précédents. Mais il n’en fut rien.

 

« Je m’attendais à voir notre équipe jouer avec beaucoup plus de hargne, ce qui n’a pas été le cas ce soir, a commenté l’entraîneur-chef Michel Therrien. C’est une performance très décevante. »

 

La belle confiance affichée lors des derniers matchs semble s’être effritée, et Therrien a indiqué que le Canadien devait peaufiner son éthique de travail afin de se sortir de ce bourbier.

 

« Ça fait deux matchs que notre transition n’est pas à point, a-t-il souligné. On ne dirige pas assez de rondelles au filet et on ne récupère pas assez de retours. Ça va prendre beaucoup plus d’intensité offensivement pour se sortir de ce pétrin-là. »

 

La recrue Michael Raffl et Claude Giroux ont touché la cible pour les Flyers (14-15-3). Giroux a ajouté une passe à sa fiche, tandis que Jakub Vorachek amassait deux mentions d’assistance dans la victoire. Alex Galchenyuk fut le seul à riposter pour le CH.

 

Carey Price a réalisé 25 arrêts dans la défaite du Canadien. Son vis-à-vis, Steve Mason, a été très peu sollicité. Il n’a repoussé que 20 tirs.

 

Raffl fait onduler le filet

 

Les deux équipes match assez monotone.

 

Les Flyers ont finalement ouvert la marque à 13:57, sur une belle pièce de jeu de Vorachek. Ce dernier a contourné le filet de Price avant de remettre le disque à Raffl, oublié dans l’enclave, qui a décoché un tir des poignets vif qui a battu le gardien du Tricolore du côté du gant.

 

Les choses sont allées de mal en pis pour le CH en deuxième période. Il a notamment accordé un neuvième filet consécutif sans riposte. Giroux a profité de la confusion en zone défensive du Tricolore pour doubler l’avance des Flyers à 9:43, après avoir accepté une belle passe transversale de Vorachek. L’attaquant étoile ontarien a décoché un tir des poignets sous le bloqueur de Price, qui semblait hors d’équilibre, pour son sixième filet de la saison — et de son 97e en carrière dans le circuit Bettman.


Une suspension pour Emelin ?

 

Alexei Emelin a ensuite tenté de réveiller ses coéquipiers. Le défenseur russe y est allé d’une violente mise en échec aux dépens de l’attaquant Steve Downie, qui tentait de récupérer le disque profondément dans son territoire. La tête de Downie a semblé être le principal point de contact, et l’attaquant des Flyers s’est relevé péniblement. Emelin a écopé d’une pénalité majeure pour coup de coude et il a été expulsé de la rencontre.

 

Après la rencontre, la ligue a annoncé que le préfet de discipline allait étudier la séquence vidéo de l’incident. Pour sa part, Therrien a refusé de se prononcer sur le geste d’Emelin en prétextant qu’il n’avait pas vu le jeu.

 

Galchenyuk a redonné espoir au Canadien en marquant alors qu’il restait 55,1 secondes à jouer au match, mais ce fut peine perdue.

À voir en vidéo