Coupe du monde de soccer 2014 - La France bénie, les États-Unis punis par le tirage au sort

Photo: Agence France-Presse (photo) Christophe Simon

Si la France a profité vendredi d’un tirage au sort qui lui semble favorable en vue de la Coupe du monde de soccer 2014, les États-Unis se retrouvent en revanche dans le « groupe de la mort ».

 

Les Américains figurent dans le groupe G, en compagnie de l’Allemagne, du Portugal et du Ghana, à l’issue du tirage effectué à Costa do Sauípe, au Brésil. « C’est un groupe difficile mais à leur portée », a commenté l’ex-sélectionneur des États-Unis Bruce Arena.

 

De son côté, la France est dans le groupe E, complété par la Suisse, l’Équateur et le Honduras, l’un des plus faciles, du moins sur papier.

 

Dans le groupe B, l’Espagne, championne du monde en titre, revivra la finale du tournoi de 2010 dès son premier match en se mesurant aux Pays-Bas. L’affrontement musclé avait conduit à la distribution de 14 cartons jaunes par l’arbitre Howard Webb — un record —, dont deux avaient provoqué l’expulsion du Néerlandais John Heitinga. Le Chili et l’Australie sont les deux autres nations du groupe.

 

Les hôtes brésiliens ne l’auront pas facile non plus : leur groupe A comprend la Croatie, le Mexique et le Cameroun.

 

La Colombie, la Grèce, la Côte d’Ivoire et le Japon composent le groupe C, tandis que l’Uruguay, le Costa Rica, l’Angleterre et l’Italie s’affronteront dans le groupe E.

 

Le premier duel de ce groupe opposera d’ailleurs les Anglais aux Italiens dans la chaleur et l’humidité amazoniennes. Le sélectionneur anglais Roy Hodgson souhaitait éviter le « four » de Manaus. Il n’aura finalement pas été exaucé.

 

« C’est un groupe difficile, c’est certain. En l’Italie et l’Uruguay, c’est comme si nous avions deux favoris dans notre groupe, a dit Hodgson. On sait à quel point les Italiens sont bons : ils nous ont éliminés en quarts à l’Euro. Mais le climat rendra les choses difficiles pour les deux clubs. »

 

L’Angleterre pourrait également être prise à partie par les partisans locaux : le maire de Manaus a déclaré qu’il ne voulait pas des Anglais puisqu’ils avaient critiqué le climat.

 

Pour sa part, l’Argentine, championne en 1978 et 1986, sera largement favorite pour sortir du groupe F, où elle affrontera d’entrée la Bosnie-Herzégovine, seule nation dont il s’agit de sa première participation au Mondial, au mythique stade Maracana de Rio de Janeiro. Elle se frottera ensuite à l’Iran et au Nigeria.

 

Finalement, les Diables rouges belges auront pour adversaires l’Algérie, la Russie et la Corée du Sud dans le groupe H.

 

Le tournoi prendra son envol le 12 juin avec le match Croatie-Brésil à São Paulo. La finale sera disputée le 13 juillet à Brasilia.

 

Avant de procéder au tirage, la FIFA a rendu hommage à l’ex-président sud-africain Nelson Mandela, décédé jeudi.

À voir en vidéo