Alouettes - Promu, Mark Weightman a du pain sur la planche

Mark Weightman
Photo: La Presse canadienne (photo) Graham Hughes Mark Weightman

Promu au poste de président et chef de la direction des Alouettes de Montréal, Mark Weightman aura de nombreux dossiers à régler au cours des prochains mois. Celui de l’entraîneur-chef de l’équipe sera quelque part au sommet de la pile.

 

La décision de garder ou non Jim Popp dans le double rôle d’entraîneur et de directeur général reviendra au bout du compte à la famille Wetenhall, comme l’a indiqué Andrew Wetenhall, membre du conseil d’administration des Alouettes et fils du propriétaire, Bob Wetenhall.

 

Mais Weightman, qui occupait jusqu’ici le poste de chef des opérations au sein du club montréalais de la Ligue canadienne de football, participera étroitement au processus.

 

« C’est une décision qui va se prendre en équipe, tant avec le propriétaire qu’avec le directeur général, et je vais faire partie de ces conversations-là », a souligné Weightman mardi en marge de la conférence de presse où a été annoncée sa promotion.

 

Le Québécois originaire de Saint-André-d’Argenteuil, dans les Laurentides, a implicitement reconnu que les Alouettes ne veulent pas revivre la situation de l’an dernier, alors que Dan Hawkins avait été embauché très tard au cours de la saison morte. Mais il a rappelé que rien ne presse non plus.

 

« Il y a un certain sentiment d’urgence, mais on a quand même près de deux mois d’avance sur la date où Marc Trestman a quitté le club l’année passée, a souligné Weightman. Donc, il n’y a surtout pas lieu de paniquer. On ne veut pas que ça traîne inutilement, mais en même temps, on ne veut pas faire ça trop vite et se retrouver avec une mauvaise décision. »

 

Weightman a indiqué que la possibilité que Popp continue à occuper les deux postes n’a pas été écartée pour le moment, mais il a précisé qu’aucune possibilité n’a été exclue non plus. La direction désire explorer toutes les options possibles — et la liste des candidats potentiels — avant d’exclure le moindre scénario, même celui de retenir Popp. « Tout est sur la table en ce moment », a-t-il résumé.

 

L’option de garder Popp dans les deux rôles ne semble toutefois pas la priorité de la direction si on décode bien les propos de Weightman quand on lui demande si ce scénario ést prioritaire.

 

Le nouveau président a notamment déclaré qu’il y avait « du pour et du contre » à poursuivre avec Popp dans les deux rôles.« Si on avait déjà décidé ça, l’annonce serait déjà faite», a-t-il dit. Weightman devient la première personne à occuper le poste de président des Alouettes depuis le départ de Ray Lalonde au printemps 2012.

À voir en vidéo