Hockey - Stephen Harper, meilleur raconteur que joueur...

Toronto — Stephen Harper a peut-être écrit un livre sur le hockey, mais il reconnaît que sa connaissance du sport d’hiver national du Canada n’a pas pour autant fait de lui un bon joueur.

Alors qu’il faisait la promotion de son nouveau livre A Great Game : The Forgotten Leafs & The Rise of Professionnal Hockey — Un sport légendaire : les Maple Leafs d’autrefois et l’essor du hockey professionnel — lors d’une apparition à une station de télévision de Toronto lundi, M. Harper a blagué qu’il avait dû « se contenter » du poste de premier ministre plutôt que d’une carrière de hockeyeur.

Dans sa jeunesse, il a porté les couleurs des Lions de Leaside, une équipe de Toronto, mais il n’a marqué que trois buts en trois saisons, et il n’a « pas été le grand joueur dont les gens peuvent se souvenir ».

Le premier ministre a par ailleurs confié qu’il a commencé à travailler sur son projet de bouquin il y a neuf ans afin de se libérer des tensions liées à la politique. Et s’il n’a pas écarté la possibilité de rédiger un autre livre, M. Harper a déclaré qu’il s’était trouvé un autre passe-temps en attendant : la musique.

Dimanche soir, lors d’un événement caritatif en son honneur organisé par l’Association nationale juive, à Toronto, il a offert une prestation de sept chansons.

« Pour l’instant, j’ai besoin de faire une pause » de l’écriture, a-t-il déclaré à l’émission Breakfast Television. « Au cours de la dernière année, les heures de tombée m’ont imposé beaucoup de pression, en plus de mon travail, et pour cette raison, j’occupe maintenant mes temps libres avec un peu de musique. »

À voir en vidéo