Lightning 2, Canadien 1 (F) - Une récolte d’un point grâce à Carey Price

Ça n’a pas été joli, ni de la tarte, mais le Canadien a trouvé une façon de récolter un point de classement, mardi. C’est tout ce qu’il méritait. Le Lightning de Tampa Bay lui a été supérieur pendant la majeure partie de la soirée et il n’a pas volé la victoire de 2-1 acquise en tirs de barrage au Centre Bell.

 

Un point signé Carey Price pour le Tricolore. Le gardien a été magistral en bloquant 44 lancers en temps réglementaire. Price n’a pas pu faire la différence au cours de la séance de tirs de barrage, Valtteri Filppula réussissant le seul but. Alex Galchenyuk, Daniel Brière et Brendan Gallagher n’ont pas trompé la vigilance de Ben Bishop.

 

« Une grande performance de Carey Price », a affirmé l’entraîneur Michel Therrien, qui n’était pas d’humeur à jaser à l’issue de la rencontre.

 

C’est que le Canadien a passé la majeure partie de la soirée à dormir au gaz, au lieu de tenter de profiter de l’absence de l’as marqueur du Lightning, Steven Stamkos.

 

« Nous n’avons pas rivalisé avec eux pendant les deux premières périodes, a dit Michel Therrien. Nous avons fait un peu mieux en troisième période, avant d’écoper des pénalités. Pour marquer des buts, vous devez être combatifs et patiner. Ce que nous n’avons pas fait ce soir. En troisième, nous avons eu un regain en raison du sentiment d’urgence qui nous a animés. Mais je ne suis pas impressionné. »

 

Après 53 minutes de jeu, c’était un match à classer dans la catégorie des « plates ». C’était peut-être le plus terne cette saison, jusqu’à ce que Brière ranime la foule en faisant 1-1 avec 4:38 à écouler. C’était son premier à Montréal, dans son nouvel uniforme.

 

Ryan Malone a été le marqueur du Lightning en temps réglementaire. Bishop a également été solide devant le filet, avec 28 arrêts.

 

Le Canadien a été très lent à démarrer et il n’a pas été vite après un semblant de démarrage, à compter du milieu de la période initiale. Le Lightning a réussi le seul but de l’engagement, à 5 :00 pile. Même en perdant l’équilibre dans l’enclave, Malone a habilement fait dévier le tir anodin du défenseur Eric Brewer.

 

En troisième, le Canadien a décidé de peser sur l’accélérateur à sept minutes de la fin. Après quelques beaux arrêts de Bishop, Brière a fait dévier tout près du gardien la passe de Max Pacioretty, à 15:22.

 

Le Canadien a par la suite joué avec le feu en écopant deux pénalités et il a encore failli se brûler en prolongation, Andrei Markov étant puni pour avoir retardé le jeu. Mais Price voyait absolument tout.

À voir en vidéo