cache information close 

130 millions pour des infrastructures

Québec — Comme le gouvernement libéral avant lui, le gouvernement péquiste s’est prévalu de son pouvoir discrétionnaire pour choisir une série de projets de construction d’installations sportives.

 

La ministre de l’Éducation, Marie Malavoy, a annoncé jeudi que son gouvernement allait réserver 130 millions $ pour construire ou moderniser 84 infrastructures sportives dans toutes les régions du Québec.

 

En conférence de presse, la ministre a assuré que la sélection des projets avait été faite avec la plus grande rigueur.

 

À partir de 300 demandes d’aide financière formulées par les municipalités, les fonctionnaires du ministère ont effectué une présélection de 200 projets, et la ministre en a finalement retenu 84.

 

Lorsque le vérificateur général avait blâmé l’ex-ministre libérale Michelle Courchesne, en mai 2012, pour sa gestion laxiste dans l’attribution de contrats d’infrastructures sportives, lui reprochant d’avoir abusé de son pouvoir discrétionnaire, l’opposition péquiste avait réclamé sa démission.

 

Le processus de sélection des projets n’a pas à être soustrait à l’arbitraire politique, a dit jeudi Mme Malavoy. « Un gouvernement gouverne. L’appareil administratif fait son travail, mais la personne qui prend sur elle de dire ‘‘ce sont ces 84 projets’’, c’est moi qui le fais », a-t-elle dit.