Pospisil poursuit sur sa lancée

Pospisil, qui est passé de la 89e à la 40e place mondiale en deux semaines, s’est rendu jusqu’aux demi-finales de la Coupe Rogers à Montréal la semaine dernière.
Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir Pospisil, qui est passé de la 89e à la 40e place mondiale en deux semaines, s’est rendu jusqu’aux demi-finales de la Coupe Rogers à Montréal la semaine dernière.

Mason, Ohio — Le Canadien Vasek Pospisil a atteint mardi le deuxième tour de l’Omnium de tennis Western Southern de Cincinnati quand son adversaire, le Français Gilles Simon, s’est retiré en raison d’une blessure.

 

Simon, 17e joueur mondial, tirait de l’arrière 6-3, 1-1 quand il a mis fin à la rencontre. « C’était étrange comme match, a dit Pospisil. À un certain moment, j’ai vu que quelque chose l’ennuyait, peut-être sa hanche. C’est une malchance pour lui mais un coup de chance pour moi. »

 

Pospisil, qui est passé de la 89e à la 40e place mondiale en deux semaines, s’est rendu jusqu’aux demi-finales de la Coupe Rogers à Montréal la semaine dernière.

 

Le natif de Vernon, en Colombie-Britannique, n’a eu besoin que de 36 minutes pour enlever le premier set face à Simon, qui a maintenant perdu ses cinq derniers duels et n’a pas goûté à la victoire depuis la mi-juin.

 

Au deuxième tour, Pospisil fera face à la 80e raquette mondiale, le Belge David Goffin. « Ce sera difficile et je ne vois pas vraiment de favori, a dit le Canadien. Il a beaucoup de talent et il a déjà battu des joueurs de haut niveau. »

 

Pour sa part, l’Ontarien Milos Raonic, tombeur de Pospisil à Montréal et maintenant 10e joueur au classement ATP, a eu raison de l’Américain Jack Sock par le pointage de 3-6, 6-4 et 6-3, au cours d’un match présenté en soirée.

À voir en vidéo