Serena Williams remporte son troisième titre à la Coupe Rogers de Toronto

La no 1 mondiale Serena Williams a enregistré à Toronto le 54e titre de sa carrière en simple.
Photo: La Presse canadienne (photo) Nathan Denette La no 1 mondiale Serena Williams a enregistré à Toronto le 54e titre de sa carrière en simple.

Toronto – L’Américaine Serena Williams a remporté la finale de la Coupe Rogers 6-2 et 6-0 devant la Roumaine Sorana Cirstea, dimanche.

 

Williams décrochait un 54e titre en simple et un troisième titre à la Coupe Rogers, après ses conquêtes de 2001 et 2011.

 

Williams n’a pas échappé de set au fil du tournoi, en route vers un gain ultime qui lui rapporte 426 000 $. La numéro un mondiale a maintenant remporté huit tournois en 2013.

 

Cirstea, 27e au monde, a éliminé Petra Kvitova, Jelena Jankovic, Caroline Wozniacki et Li Na avant de se rendre en finale.

 

Sa nervosité a toutefois paru dès le premier jeu avec deux doubles fautes : une sur le premier point du match, puis une autre pour concéder le bris à sa rivale.

 

Williams a signé un autre bris pour mener 3-0, après quoi Cirstea a discuté avec son entraîneur Darren Cahill. Cela a paru fonctionner et peu de temps après, le score était devenu 3-2. L’Américaine de 31 ans a toutefois vite repris le contrôle, méritant plus tard la première manche avec un as.

 

Cirstea a de nouveau fait appel à son entraîneur à 0-2 au deuxième set, mais Williams a vogué vers la victoire en 65 minutes.

 

Williams a eu de bons mots pour la jeune Roumaine sur le terrain, après le match.

 

« Tu es tellement jeune… j’aimerais bien avoir 23 ans. Ne sois pas triste ! a-t-elle dit à une Cirstea très émotive, après lui avoir donné une chaude accolade. Tu as battu des filles de très haut niveau, et tu es vraiment une très bonne joueuse. »

 

La protégée de Patrick Mouratoglou semblait avoir digérée sa défaite surprise en 8e de finale à Wimbledon contre l’Allemande Sabine Lisicki, future finaliste du tournoi.

 

« Je suis déçue de ne pas avoir gagné à Wimbledon ou en Australie », a déclaré la no 1 mondiale, qui, « jamais rassasiée », jouera à Cincinnati un dernier tournoi de préparation sur dur avant l’US Open.

 

Pourtant, la joueuse au 16 Grands Chelems n’a pas semblé au top physiquement, se faisant masser la cuisse lors du second set et s’encourageant à chaque coup manqué.

 

« Soit j’étais fatiguée, soit j’ai eu une petite crampe, a confié Serena Williams. Je me disais “ allez Serena, ce n’est que trois jeux. Reprends-toi, soeur ! ”».

 

Au final, c’est néanmoins une démonstration qui en dit long sur l’état de forme de la no 1 mondiale, alors que la Roumaine avait fait plier trois tops 10 (Caroline Wozniacki, Petra Kvitova et Li Na) sur sa route jusqu’en finale, ainsi que la Serbe Jelena Jankovic.

 

En trois confrontations, Cirstea n’a jamais remporté un seul set face à l’Américaine. Pire, elle n’a jamais pu inscrire plus de deux jeux par set.

À voir en vidéo