Ryan Cochrane peut toujours y croire

Barcelone — Le Canadien Ryan Cochrane tentera mercredi de remporter une troisième médaille de suite au 800mètres style libre de natation à l’occasion des Championnats du monde de sports aquatiques.

 

L’athlète de 24 ans a inscrit mardi un temps de 7 minutes et 49,58 secondes au tour préliminaire pour ainsi se classer en troisième position en vue de la finale de mercredi.

 

L’Américain Connor Jaeger (7 min 49,28s) et le Chinois Sun Yang (7 min 49,37s) ont été les seuls à nager plus vite que l’athlète de Victoria.

 

Barbara Jardin a été l’autre Canadienne à se qualifier au-delà des rondes préliminaires de mardi. La Montréalaise de 21 ans a terminé au 16e rang en vue des demi-finales du 200 m libre féminin en 1 min 58,93s.

 

Elle a ensuite amélioré son classement en soirée, faisant arrêter le chronomètre à 1min 58,66s pour une 14e place. Sam Cheverton, de Pointe-Claire, était tout près derrière, terminant 21e en 1 min 59,43s.

 

« Je suis heureuse d’avoir amélioré mon temps dans la finale et aussi d’avoir gagné deux rangs, a commenté Jardin. Je ne savais pas à quoi m’attendre parce que je nageais en 2 min 1s depuis les essais [en avril]. On a fait beaucoup d’entraînement pour ça et j’essayais de trouver un équilibre entre mes études et ma natation, je suis donc vraiment heureuse de ce temps. »

 

Jardin et Cheverton ont dit avoir hâte au relais 4 x 200 m libre de jeudi, surtout après que le relais 4 x 100 m libre eut battu le record canadien deux fois en une journée dimanche.

 

« Qu’elles se soient améliorées autant comparativement à l’an dernier est absolument inspirant, a dit Jardin. Toutes les filles sont vraiment stimulées pour le relais. On verra comment ça se passe. »

 

Les deux autres Canadiens à l’oeuvre mardi ont raté la qualification de justesse même s’ils ont réussi des records personnels.

 

Richard Funk, d’Edmonton, a arrêté le chronomètre à 27,78 s au 50 m libre masculin, mais il a raté les demi-finales par 0,2 seconde, terminant à égalité en 22e place. Zack Chetrat, d’Oakville en Ontario, a touché au mur en 1min 57,92s au 200 m papillon.