Cette fois, Brière a choisi le Canadien...

Daniel Brière se dit excité à l’idée de se joindre au Canadien, «l’organisation que j’ai admirée pendant toute ma jeunesse».
Photo: Agence France-Presse (photo) Jim McIsaac Daniel Brière se dit excité à l’idée de se joindre au Canadien, «l’organisation que j’ai admirée pendant toute ma jeunesse».

Le Canadien de Montréal a conclu une entente de deux saisons d’une valeur estimée à 8 millions $US avec l’attaquant québécois Daniel Brière.


Brière, 35 ans, avait déjà indiqué qu’il aimerait disputer au moins deux ou trois autres campagnes dans la Ligue nationale. Il aurait préféré le Canadien aux Devils du New Jersey et aux Predators de Nashville.


«Je suis excité à l’idée d’avoir l’occasion de me joindre au Canadien de Montréal. C’est une organisation que j’ai admirée pendant toute ma jeunesse et j’ai maintenant très hâte d’endosser le chandail du Canadien et de contribuer aux succès de l’équipe», a déclaré Brière jeudi.


«Daniel Brière apporte un ensemble d’habiletés, d’expérience et de leadership et il constitue un ajout de premier plan à notre groupe d’attaquants », a de son côté indiqué le directeur général du Canadien Marc Bergevin. « Daniel a montré beaucoup d’intérêt à poursuivre sa carrière à Montréal et nous sommes très heureux qu’il se soit engagé à évoluer avec le Canadien pour les deux prochaines saisons.»


Il quitte sa « maison »


Le joueur de centre, qui mesure 5 pieds et 10 pouces et pèse 181 livres, a marqué six buts et récolté 10 mentions d’aide en 34 matchs la saison dernière avec les Flyers de Philadelphie. Le directeur général des Flyers Paul Holmgren avait fait savoir le 20 juin que l’équipe allait racheter les deux dernières années du contrat de l’attaquant ainsi que le permet la nouvelle convention collective dans la LNH. Il est ainsi devenu joueur autonome sans restrictions.


« J’ai passé beaucoup de temps ici », a dit Brière à propos de Philadelphie sur le site Web de la LNH. « C’est la maison, pour ma famille et moi. Ce n’est pas une journée facile, mais en même temps, j’ai entendu toutes les rumeurs et la réalité est que cela allait se produire. Comme je l’ai dit, c’est triste, mais en même temps, de nouvelles portes s’ouvrent, de nouvelles occasions se présentent. De toute évidence, je ne suis pas satisfait de ma dernière saison, mais ça me motive davantage à prouver que je peux encore jouer, et j’espère avoir encore quelques années devant moi. »


Au fil de 15 saisons, Brière a inscrit 286 buts et amassé 373 passes en 847 matchs dans la LNH avec les Coyotes de Phoenix, les Sabres de Buffalo et les Flyers.

À voir en vidéo