Tour de France - Mark Cavendish s’impose

Marseille — Le coureur britannique Mark Cavendish, de l’équipe Omega Pharma-Quick Step, est venu mercredi à bout de la maladie et d’une baisse de régime pour remporter au sprint la cinquième étape du Tour de France cycliste, comblant ce faisant une partie l’écart qui le séparait de son éternel rival Peter Sagan dans la lutte pour le maillot vert de meilleur sprinteur.


Cavendish a cédé son maillot vert à Sagan l’an dernier et il se retrouve de nouveau à la traîne derrière le Slovaque. Mais avec cette victoire, il a réduit son retard sur Sagan, qui a terminé troisième lors d’une étape ponctuée de chutes, à 35 points.


Le vétéran australien Simon Gerrans, d’Orica Greenedge, a pour sa part conservé son maillot jaune de leader en évitant deux chutes, la première en fin d’étape et la deuxième quelques instants après que Cavendish eut facilement devancé le Norvégien Edvald Boasson Hagen au fil d’arrivée.


Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), de Victoria, s’est révélé le meilleur Canadien, terminant au 103e rang avec le même chrono que le gagnant. Le coureur a par ailleurs révélé mercredi qu’un examen aux rayons X avait établi qu’il concourt avec une côte fracturée subie à la suite d’une chute lors de la première étape de la Grande Boucle samedi.


Hesjedal occupe le 14e rang au classement général, à 17 secondes de Gerrans. David Veilleux (Europcar), de Cap-Rouge, pointe en 143e place à 25 min 28 du meneur et Svein Tuft (Orica), de Langley en Colombie-Britannique, suit au 169e rang à 33 min 23.


Cavendish a connu un début de Tour difficile alors qu’il combattait un mauvais rhume. « Je souffre encore un peu. Je vais beaucoup mieux, mais je ne suis toujours pas à 100 % », a-t-il expliqué.


L’étape du jour était disputée sur 228,5 kilomètres entre Cagnes-sur-mer et Marseille. La sixième étape, un parcours de 176 km liant Aix-en- Provence à Montpellier, sera présentée jeudi.

À voir en vidéo