Repêchage 2013 - McCarron et Fucale dans la récolte du Canadien

Marc Bergevin a essayé fort de parler dans les 10 premiers, mais l’équipe avec laquelle il discutait a finalement décidé d’effectuer sa sélection.

Bergevin a admis qu’il a soumis des offres impliquant des choix et des joueurs. Il a ajouté douter que les propositions impliquant des joueurs se concrétisent après la séance de repêchage.


Bergevin était très satisfait du joueur qu’on a finalement réclamé en 25e position, l’Américain Michael McCarron, qu’il a peu vu jouer.


« C’est un joueur très physique et qui a du caractère. Il est encore très jeune, il va gagner du poids, il va se renforcer. Il a un bon coup de patin. Son potentiel est très intéressant. »


McCarron est un ailier droit mastodonte de six pieds cinq pouces et 238 livres. Issu du programme de développement américain, il pointait sur le radar de la Centrale de recrutement de la LNH à la 35e position des espoirs nord-américains.


McCarron a dit que le style qu’il préconise se compare avantageusement à celui de Lucic, des Bruins de Boston. En 49 matchs cette saison, il a amassé 116 minutes de pénalités et un total de 29 points.


Fucale : « Attendez… »


Deux rangs plus tard, Bergevin a par la suite mis la main sur un gardien, ce qu’il espérait faire depuis l’an dernier. Le Canadien voyait Zachary Fucale, des Mooseheads d’Halifax, comme le meilleur gardien de la séance, et on ne s’attendait pas à ce qu’il soit encore disponible.


Le jeune homme de Rosemère, premier gardien de la séance réclamée, a du bagout. Interrogé au sujet de la succession de Carey Price et de la pression d’évoluer à Montréal, il a invité les journalistes à se montrer patients.


Fucale a maintenu une moyenne de buts accordés par match de 2,35 et un taux d’efficacité de 90,9 % en 55 rencontres en 2012-2013. Il a guidé les Mooseheads vers les conquêtes de la coupe du Président et de la coupe Memorial.


La LHJMQ heureuse


La LHJMQ en prendrait plus souvent des années comme celle-là au repêchage de la LNH. Au total, 31 patineurs du circuit Courteau ont trouvé preneurs, dimanche, un sommet depuis la moisson record de 41 en 1998, l’année des Vincent Lecavalier, Simon Gagné et Mike Ribeiro.


Après les deux premiers tours, la LHJMQ avait déjà 15 joueurs de sélectionnés : six en première ronde et neuf en deuxième.


L’an dernier, le Russe Mikhail Grigorenko des Remparts de Québec avait été le premier espoir de la LHJMQ réclamé.


L’attaquant Raphael Bussières du Drakkar de Baie-Comeau avait été le premier Québécois « pure laine », sélectionné par le Wild du Minnesota au 46e rang.


Les jeunes interrogés ont affirmé que la LHJMQ ne souffre plus d’aucun complexe d’infériorité face aux deux autres ligues juniors au pays. Avec trois conquêtes d’affilée de la coupe Memorial, on peut difficilement les contredire.

À voir en vidéo