Hockey - Libre, Vincent Lecavalier n’écarte aucune option

Vincent Lecavalier
Photo: Chris O'Meara Associated Press Vincent Lecavalier

Libre comme l’air après que son contrat eut été racheté jeudi par le Lightning de Tampa Bay, Vincent Lecavalier est prêt à tendre l’oreille à toutes les équipes qui s’intéresseront à ses services. Toutes, y compris le Canadien de Montréal.

Informé de la situation quelques heures plus tôt par le directeur général Steve Yzerman, le vétéran attaquant n’y voyait pas très clair et il avait peine à s’imaginer dans un autre uniforme que celui du Lightning. Mais il a affirmé, lors d’une conférence téléphonique organisée par son ancienne équipe, être plus motivé que jamais de recommencer ailleurs.


« Je deviens joueur autonome », a précisé Lecavalier, qui avait eu vent des intentions du Lightning la semaine dernière mais qui préférait attendre la décision finale avant de penser à son avenir sous d’autres cieux. « Je me sens encore capable de produire à un haut niveau. Je me vois comme un premier centre dans une équipe. J’ai confiance en mes moyens. »

 

Ouvert au Canadien


Le patineur de l’Île-Bizard âgé de 33 ans a soutenu qu’il se montrera ouvert à toutes les équipes qui s’intéresseront à lui. Il a ajouté qu’il pourrait dresser une liste de celles qui l’intéressent plus particulièrement.


« Honnêtement, je n’ai pas encore eu le temps de faire une liste. Ça fait seulement cinq ou six heures que j’ai officiellement appris le rachat de mon contrat. Je suis ouvert à Montréal, mais je ne ferme la porte à personne. Montréal représente une place spéciale avec beaucoup d’histoire. L’équipe a aussi démontré de belles choses la saison passée », a-t-il déclaré.


Il a souligné que le Canadien occupe une place particulière dans son coeur. Quand on lui a demandé s’il souhaitait recevoir un appel de Marc Bergevin, il s’est montré prudent, répondant : « Ce n’est pas à moi de décider. Mais c’est sûr que je vais écouter. »


Il a aussi dit être à la recherche d’une entente de longue durée et qu’il prendra une décision dans le meilleur intérêt de sa famille


Convention collective


Plus tôt dans la journée, Yzerman avait expliqué que les modalités de la nouvelle convention collective avaient incité le Lightning à prendre cette décision difficile. « Vinny a été l’un des grands artisans de nos succès passés, dont la conquête de la Coupe Stanley en 2004, et son implication dans la communauté est immense, a déclaré Yzerman dans un communiqué. Toute l’organisation du Lightning se sent redevable envers lui. Nous le remercions pour tout ce qu’il a accompli ici et lui souhaitons le meilleur pour l’avenir. »


« Après de nombreuses discussions internes, nous croyons que cette décision s’avérera un geste important pour atteindre nos objectifs à long terme, soit de compétitionner au plus haut niveau année après année. Les modalités de la nouvelle convention collective justifient cette décision », a ajouté Yzerman.


Lecavalier devait encore toucher 45 millions $ à son contrat et il recevra les deux tiers de ce montant au cours des 14 prochaines années. Ce rachat permet au Lightning de retrancher un montant de 7,727 millions $ au plafond salarial.


Cette saison, Lecavalier a terminé au quatrième rang des marqueurs de son équipe, totalisant 10 buts et 32 points en 39 matchs.


Premier choix au repêchage de 1998, Lecavalier a connu un brillant séjour de 14 saisons à Tampa. Il détient plusieurs records d’équipe, dont le nombre de matchs joués (1037) et de buts (383). Il a remporté le trophée Maurice-Richard après une récolte de 52 filets en 2006-2007. Il a joué un rôle important dans la seule conquête de la Coupe Stanley en 2004.

À voir en vidéo