Montréal 0 Vancouver 0 - L’Impact se complique la tâche

L’Impact de Montréal s’est compliqué la vie pour sa qualification en Ligue des Champions de la CONCACAF en livrant un match nul de 0-0 sur sa pelouse dans le match aller de la finale du Championnat canadien face aux Whitecaps de Vancouver, mercredi.


Le onze montréalais a mis du temps à se mettre en marche et il a très peu souvent appliqué la pression qu’il met habituellement sur ses adversaires à domicile. Quant aux Whitecaps, mises à part quelques rares percées en zone adverse, ils ont joué pour ne pas perdre, ce qu’ils ont fait avec succès. L’Impact devra maintenant trimer dur pour arracher sa qualification sur le terrain des Whitecaps, le 29 mai prochain.


Malgré tout, l’entraîneur-chef Marco Schällibaum a été en mesure de trouver du positif dans ce résultat. «Le fait que ce soit 0-0, c’est déjà positif, a-t-il analysé après la rencontre. On n’a pas accordé de but, c’était important pour nous. Et mon équipe a tout donné. On a vu pendant le match que c’était très difficile de trouver des espaces: il n’y avait qu’une équipe qui jouait.»


«On a bien commencé. Les cinq à 10 premières minutes, on dominait et on aurait pu marquer, a pour sa part indiqué le capitaine, Patrice Bernier. Ensuite, ils ont mis un mur. On a vu qu’ils sont venus jouer pour obtenir un résultat positif. Nous, on est contents, car on n’a pas pris de but.»


Bernier estime d’ailleurs que l’Impact se trouve en excellente position pour mettre la main sur le titre. «On s’en va là-bas et c’est 0-0. Personne ne mène. Les deux équipes ont une mission à remplir, mais si on marque, ça va valoir double s’il y a égalité. Ce sera une finale d’un match. Et puis, comme ils seront à domicile, peut-être qu’ils vont mettre des joueurs plus offensifs sur le terrain et que ça donnera un match plus ouvert.»


L’Impact a obtenu sa meilleure chance de marquer tard en deuxième demie, quand Marco Di Vaio a vu son tir de la surface bloqué par un défenseur vancouvérois à la 74e minute.

À voir en vidéo