Carey Price ne reviendra pas au jeu dans la série contre les Sénateurs

S'il doit battre les Sénateurs d'Ottawa trois fois de suite d'ici à dimanche, le Canadien devra le faire sans les services de Carey Price. L'équipe a confirmé, jeudi matin, la perte de son gardien numéro un pour le reste de la série de premier tour en raison d'une blessure au bas du corps.
 
Price s'est blessé à la jambe gauche ou à l'aine, croit-on, vers la fin de la troisième période de la quatrième rencontre de la série, mardi, à Ottawa.
 
Il n'a pas été en mesure d'entreprendre la prolongation, et les Sénateurs ont marqué tôt face à Peter Budaj pour l'emporter 3-2 et ainsi prendre l'avance 3-1 dans la série.
 
Jeudi matin à Brossard, Robert Mayer, des Bulldogs de Hamilton, secondait Budaj à l'entraînement matinal du Tricolore.
 
Une première

Budaj allait entreprendre en soirée son premier match des séries de la LNH en carrière.
 
«J'ai eu une discussion avec Peter ce matin, a confié l'entraîneur Michel Therrien. Je lui ai dit de ne pas s'imposer de pression. "Vas-y, aie du plaisir. Quand tu travailles fort et que tu performes, tu t'amuses." C'est important qu'il en profite. À toutes les fois que nous avons fait appel à lui, il a été très bon, a continué Therrien. J'ai confiance en lui. Ses coéquipiers se donnent pour lui, autant que Peter se donne pour eux. Je ne suis pas trop inquiet.»
 
Le Canadien tentera d'éviter de subir l'élimination en étant privé d'éléments importants à l'attaque: le capitaine Brian Gionta, qui sera opéré au biceps gauche vendredi, Brandon Prust, Ryan White et Lars Eller.
 
Le réserviste Michael Blunden remplacera Prust et il s'agira de son premier match en séries.
 
D'autres joueurs, comme Max Pacioretty et Rene Bourque, sont ralentis par des blessures. Therrien a assuré que Pacioretty sera à son poste.
 
On a demandé au jeune Michaël Bournival, qui fait partie du groupe de réservistes des Bulldogs, de se tenir prêt et Therrien a confirmé qu'il prendra part à la période de réchauffement.
 
«Depuis notre arrivée dans l'entourage de l'équipe, on nous demande d'être prêt parce qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver, a dit Bournival. Je fais comme si je jouais et je vais me préparer en conséquence.»
 
Mis K.-O. dans le match numéro un, Eller a patiné en solitaire pour la deuxième journée de suite, sous la supervision du préparateur physique Pierre Allard. Le Danois récupère des blessures qu'il a subies en encaissant la percutante mise en échec du défenseur Eric Gryba.

À voir en vidéo