Soccer - Le froid et la gadoue pour le premier match local de l’Impact

Le mauvais temps pourrait transformer le terrain du stade Saputo en véritable champ de bataille lorsque l’Impact de Montréal disputera son premier match local à l’extérieur cette saison en Major League Soccer.


Environnement Canada prévoit qu’environ 15 centimètres de neige et de pluie verglaçante s’accumuleront à Montréal vendredi. Ce cocktail météorologique pourrait se traduire par de la gadoue et une pluie intermittente avec une température oscillant à environ 7°C lors du coup d’envoi du match entre l’Impact et le Crew de Columbus samedi après-midi.


Cela ne devrait pas ennuyer le vétéran attaquant Marco Di Vaio, qui a joué dans toutes les conditions, dont le froid et la neige, au cours de sa carrière de 13 saisons en Serie A italienne avant de se joindre à l’Impact la saison dernière.


« En hiver - en novembre, décembre et janvier - certains jours le thermomètre descend sous zéro et il peut y avoir de la neige », a confié le joueur de 36 ans qui a déjà porté les couleurs du FC Bologne. « Ce n’est pas si problématique. C’est mieux quand c’est ensoleillé, mais nous pouvons nous adapter. »


L’Impact devait s’entraîner sur son terrain jeudi, mais il a plutôt choisi de s’échauffer à l’intérieur afin de préserver la pelouse du stade Saputo.


L’Impact (4-1-0) tentera de rebondir après avoir subi sa première défaite il y a deux semaines contre le Sporting Kansas City, et il devra le faire contre le Crew (2-1-2) dans des conditions qui promettent d’être tout sauf idéales.