Canadien 4 Jets 1 - Ryder et Gionta mènent les Glorieux

Contrairement à la veille à Philadelphie, l’absence de Tomas Plekanec n’a pas paru, jeudi soir, au Centre Bell. Même s’ils étaient privés de leur joueur de centre habituel, Michael Ryder et Brian Gionta ont trouvé le fond du filet et ils ont mené le Canadien vers un gain de 4-1 contre les Jets de Winnipeg.


C’est la cinquième fois cette saison que le CH revient avec une victoire après avoir subi une défaite en temps réglementaire. Seulement une fois cette année a-t-il disputé deux rencontres sans récolter un point.


«Après avoir perdu à Philadelphie et après avoir perdu les services de Plekanec, il fallait trouver le moyen de rebondir et d’aller chercher une victoire le plus vite possible, a noté Michel Therrien. Et les joueurs ont bien répondu, ils ne se sont pas laissé déconcentrer. Tout le monde a contribué.»


Ryder, avec ses 14e et 15e de la saison, Gionta, son 11e, et Alex Galchenyuk, son quatrième de la campagne et son premier depuis le 23 février, ont enfilé les buts du Tricolore. Lars Eller et P.K. Subban ont chacun amassé deux mentions d’aide. Ryder a ajouté une aide.


Ryder et Gionta ont chacun marqué une fois en avantage numérique, au sein de la deuxième unité du jeu de puissance. Ryder a marqué une deuxième fois lorsqu’il s’est amené sur la glace alors que David Desharnais et Max Pacioretty étaient toujours en zone adverse.


Eller s’est souvent retrouvé au centre de Gionta et Ryder, mais pas toujours. Ce dernier a aussi été employé à la droite de Galchenyuk, qui a repris sa position de centre.


«L’aile droite, c’est ce à quoi je suis habitué, alors l’adaptation n’a pas été difficile du tout. C’est lorsqu’on m’a initialement placé à gauche (de Plekanec) qu’il a fallu s’adapter», a lancé Ryder, qui a dit ne pas vouloir trop réfléchir à sa bonne séquence actuelle, lui qui a huit buts à ses 11 dernières sorties.


«J’ai aimé son intensité, il a vraiment travaillé fort pour bien se placer devant le filet», a dit Therrien de Ryder.


Galchenyuk a quant à lui reconnu qu’il était soulagé après son filet.


«C’était évidemment frustrant de ne pas marquer pendant un mois et demi, a-t-il souligné. Alors c’est plaisant d’en marquer un. Mais tout le crédit revient à (Travis) Moen, qui m’a bien alimenté devant le filet.»


Alex Burmistrov a inscrit le seul but des Jets, en début de rencontre.


Peter Budaj a signé sa sixième victoire en huit départs cette saison, une sixième de suite, mais il n’a pas eu la vie facile. Il a affronté 34 tirs au cours de la soirée. Ondrej Pavelec a effectué 20 arrêts.


«Je ne veux rien enlever aux Jets, mais nos joueurs ont très bien joué devant moi, a insisté Budaj. Ils ont joué du hockey structuré et ils ont respecté le système. Ils ont bloqué plusieurs tirs.»


Le Canadien complétera sa semaine fort achalandée de quatre matchs en recevant les Bruins de Boston, samedi.

À voir en vidéo