Transactions - Pas trop de craintes chez le CH

Michel Therrien l’a dit après le match de lundi : la date limite des transactions, les joueurs n’en parlent pas entre eux. Mais Carey Price l’a avoué : ils y pensent.


« C’est le cas dans chaque équipe. Tu ne sais jamais ce qui va arriver », a reconnu le gardien du Canadien de Montréal après la victoire de 4-1 contre les Hurricanes de la Caroline, lundi soir.


« Mais je crois que les gars ne sont pas mal à l’aise avec la situation actuelle », a aussitôt ajouté Price, en faisant allusion au fait que le CH a signé contre les Canes un troisième gain de suite et un neuvième à ses 12 plus récentes sorties.


« Nous avons joué du hockey vraiment solide depuis le début de l’année, il y a toujours eu des joueurs qui ont répondu à l’appel et tout le monde a plutôt bien joué », a noté Price, en indiquant que les joueurs ont ainsi « compliqué la tâche » du directeur général Marc Bergevin et de ses adjoints en ce sens que ceux-ci devront bien y penser avant de modifier la chimie qui existe présentement au sein de la formation de l’entraîneur-chef Therrien.


Malgré le sentiment du devoir accompli qui règne chez la grande majorité des joueurs, reste que Therrien et ses adjoints auront une situation délicate à gérer d’ici 15 h mercredi. Ce n’est pas un hasard si le Canadien se retrouve à Philadelphie le jour de la date limite, alors qu’il affrontera les Flyers en soirée : Le Tricolore a l’habitude de « s’arranger » pour être à l’extérieur de Montréal ce jour-là, bon an mal an.


Et ce n’est sans doute pas un hasard si Therrien a décidé d’annuler l’entraînement prévu mardi matin à Brossard. Un congé qui avait avant tout pour but d’accorder un repos aux joueurs, eux qui ont participé à un entraînement public dimanche, mais qui avait aussi pour effet de les éloigner de la frénésie qu’on retrouve dans l’entourage de l’équipe quand approche la date limite des transactions.


Les distractions seront donc minimisées et les joueurs du Canadien seront livrés à leurs propres pensées au cours des prochaines heures. Motivés par le désir de rester avec une équipe qui semble apte à faire un bon bout de chemin en séries éliminatoires, la plupart d’entre eux espéreront sans doute que Bergevin ne les envoie pas ailleurs. D’autres, comme Tomas Kaberle et Yannick Weber, souhaiteront sans doute que le d.g. montréalais leur donne l’occasion de se joindre à une équipe prête à leur accorder du temps de jeu.


Puis, au courant de la soirée de mercredi, satisfaits de leur sort ou non, tous ces joueurs sauront à quoi s’en tenir. Et ils se remettront au boulot, comme ils l’ont si bien fait jusqu’ici cette saison.


« Nous sommes pas mal à l’aise dans les matchs d’un but d’écart, a notamment souligné Price à ce titre. Nous sommes venus de l’arrière plusieurs fois cette année et c’est une question de ténacité. Nous avons des attaquants qui finissent par fatiguer l’équipe adverse. »


Et selon le gardien, qui a disputé son 300e match en saison régulière avec le CH lundi, les joueurs montréalais ne changeront pas d’attitude même si leur participation aux séries ne semble plus qu’une formalité. Ils ne changeront pas parce qu’ils ne peuvent tout simplement pas se payer le luxe de le faire.


« Il faut continuer de peaufiner notre système, a-t-il dit. Il faudra être alerte lorsque commenceront les séries. Nous allons affronter d’ici la fin de la saison régulière plusieurs équipes qui vont jouer avec l’énergie du désespoir et nous ne voulons pas nous retrouver dans une léthargie à l’approche des séries. »


***

Acquisition du défenseur Davis Drewiske

Le Canadien de Montréal a fait l’acquisition du défenseur Davis Drewiske des Kings de Los Angeles en retour d’un choix de cinquième tour au prochain repêchage de 2013. Le Tricolore a confirmé la transaction sur son compte Twitter en fin d’après-midi mardi.

Drewiske s’est joint à l’organisation des Kings pour la saison 2007-2008, après un stage de quatre ans à l’Université du Wisconsin. Le défenseur âgé de 28 ans a disputé 20 rencontres cette saison avec les Kings, récoltant un but et trois aides.

L’arrière de Hudson, au Wisconsin, a disputé 126 matchs dans la LNH, au cours desquels il a marqué quatre buts et récolté 22 points en plus de passer 67 minutes au cachot. Il montre une fiche de -1.

Le Canadien a par ailleurs cédé le défenseur Nathan Beaulieu aux Bulldogs de Hamilton de la Ligue américaine.

À voir en vidéo