Un joueur de soccer grec exclu à vie pour un salut nazi

Athènes – Le joueur grec de l’AEK Athènes Giorgios Katidis a été banni à vie de la sélection nationale pour avoir célébré par un salut nazi le but qui avait donné la victoire à son équipe samedi contre le FC Veria (2-1), a annoncé dimanche la fédération grecque, lors d’une assemblée générale extraordinaire.


« Le geste du joueur saluant les spectateurs d’un salut nazi défie tout bon sens, est profondément irrespectueux envers toutes les victimes des atrocités du nazisme et nuit au caractère pacifique et humain du football. La fédération grecque de football condamne sans équivoque et de façon catégorique de tels comportements », a affirmé la fédération.


Après la rencontre, le milieu de terrain de 20 ans s’était exprimé sur son compte Twitter : « Je ne suis pas un fasciste et je ne l’aurais pas fait si j’avais su ce que cela signifiait. Je connais les conséquences et je ne l’aurais jamais fait. »


L’entraîneur de l’AEK Athènes, l’Allemand Ewald Lienen, a défendu son joueur : « C’est un gamin qui n’a aucune idée politique. Il a sûrement vu ce salut sur Internet ou ailleurs et l’a fait sans savoir ce que cela signifiait. J’en suis sûr à 100 %. »


Katidis, passé par la sélection grecque des moins de 19 ans, était promis à l’équipe nationale.

À voir en vidéo